Offensive turque en Syrie : l’EPER accroît son aide d’urgence
AP Photo/Hussein Malla
Offensive turque en Syrie

L’EPER accroît son aide d’urgence pour les personnes réfugiées et déplacées

Crise des réfugiés au Proche-Orient

Au Proche-Orient, la population ne connaît aucun répit. Suite à l’intervention militaire turque en Syrie début octobre, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont dû fuir. La situation est encore floue. Les troupes syriennes et turques, soutenues par des alliances changeantes, luttent pour la suprématie territoriale le long de la frontière. Le Liban est également menacé par une aggravation des tensions politiques. A nouveau, c’est la population civile qui est la principale victime. Aussi l’EPER injecte-t-elle CHF 150 000 supplémentaires à l’aide d’urgence qu’elle apporte dans toute la Syrie et au Liban.

D’une violence extrême, la guerre qui sévit depuis près de neuf ans en Syrie a déjà causé la mort de plusieurs dizaines de milliers de personnes et contraint des millions d’autres à fuir leur pays. La principale victime est la population civile. L’offensive des forces militaires turques a de nouveau poussé plusieurs dizaines de milliers de personnes à fuir les régions touchées par les combats. Au Liban aussi, les tensions politiques qui menacent de s’aggraver sont désastreuses, car près d’un million de Syriens y ont trouvé refuge.

L’Entraide Protestante Suisse (EPER) apporte une aide d’urgence aux personnes réfugiées et déplacées de la région depuis plusieurs années. Jusqu’ici, les principaux bénéficiaires étaient les populations proches de la Ghouta orientale et de Dara’a, en Syrie, et celles réfugiées près de Beyrouth, au Liban. Face à la persistance des combats, l’EPER étend désormais son aide humanitaire pour les groupes de personnes les plus vulnérables à toute la Syrie. Si la situation devait s’aggraver au Liban, l’EPER consacrerait aussi une partie de ses ressources aux mesures d’urgence humanitaires sur place.

Dans un premier temps, les 6000 personnes réfugiées les plus vulnérables se trouvant dans les villes d’Al-Raqqa et d’Hassaké – en particulier les femmes, les enfants et les personnes âgées – recevront des biens de première nécessité pour un montant total d’environ CHF 150 000. Il y aura notamment des colis de denrées alimentaires et des articles d’hygiène tels que savon, brosses à dents, linge et papier toilette. Le projet sera d’abord mis en œuvre par l’organisation partenaire GOPA (Greek Orthodox Patriarchate of Antioch and All the East), puis poursuivi avec d’autres partenaires locaux.

Verteilung in Ost-Ghouta. Syrien helfen.
Informations supplémentaires
L'EPER sur le terrain

L'EPER apporte une aide d'urgence à des milliers de personnes déplacées à l'intérieur du pays avec l'aide d'organisations partenaires locales et soutient également des projets d'Eglises protestantes appartenant à la Communauté des Eglises du Moyen-Orient (FMEEC).

Nous vous remercions chaleureusement pour votre soutien.

Par exemple avec un don de 120 CHF, une femme enceinte reçoit un paquet contenant de la nourriture et des articles d'hygiène.

CHF
75
CHF
120
CHF
240
CHF
Montant à choix
Attribution de votre don