Communiqué de presse du 8 mars 2022

L’aide humanitaire de l’EPER augmentée pour un total de CHF 2 millions

Malgré les appels pressants de la communauté internationale, la Russie continue d’envahir l’Ukraine. Les pires craintes sont devenues réalité : la population civile est prise comme cible. Des milliers de personnes se réfugient dans des bunkers. Deux millions ont déjà fui vers les pays voisins. C’est pourquoi l’EPER a démarré une aide humanitaire d’un montant de CHF 2 millions, qui permettra aussi de soutenir les personnes fuyant l’Ukraine vers les pays voisins ainsi que vers la Suisse.

L’EPER entretient depuis des années des relations avec les Églises réformées d’Ukraine et des pays limitrophes, actives auprès des personnes défavorisées. Elles sont donc déjà outillées pour venir en aide aux réfugié·e·s.
Hilfe für ukrainische Flüchtlinge - Helfen Sie jetzt
András D. Hajdú

En Ukraine, l’EPER aide l’Eglise réformée de Transcarpatie à soutenir les personnes âgées ou souffrant d’un handicap dans cette situation difficile. Elles sont en effet nombreuses à être restées dans leur pays, alors que beaucoup d’autres sont partis, notamment les femmes et les enfants. L’Église fournit également un logement et des biens de première nécessité aux personnes qui ont fui les régions en guerre.

En Hongrie, l’’EPER collabore avec le « service aux réfugié·e·s » de l’Eglise réformée du pays, tant au niveau des frontières que dans les gares principales. Les nouveaux arrivants reçoivent une somme d’argent pour s’acheter des denrées alimentaires, des articles d’hygiène et des médicaments nécessaires de toute urgence, ainsi que pour communiquer avec leurs proches et éventuellement poursuivre leur voyage. En plus d’un logement à long terme, le service aux réfugié·e·s offre une aide à l’intégration : les personnes bénéficient ainsi d’un accompagnement psychosocial et les enfants peuvent retourner rapidement à l’école.

En Slovaquie, l’Eglise réformée a planté une tente dans le village frontalier de Vysné Nemecké, où les réfugié·e·s reçoivent un repas chaud et peuvent se reposer avant de reprendre leur périple.

Votre solidarité compte

Une fois encore, c’est la population civile qui est la principale victime du conflit. Nombre d'habitant·e·s se retrouvent à la rue, sans sécurité. Actuellement, plusieurs millions de personnes ont besoin d'une assistance humanitaire. Aidez-nous à atténuer leur détresse. Un grand merci pour votre don.

Aide d’urgence rapide en Roumanie

En Roumanie, l’EPER collabore à l’est avec l’institut Bucovina ainsi que tout un réseau d’organisations sociales coordonné par son organisation partenaire FONSS. Cette dernière travaille avec Diakonia et Caritas Dieceza Satu Mare à la frontière ukrainienne. Actuellement, l’EPER est présente à quatre postes-frontières : à Siret, Iasi, Halmeu et Sighetu. Grâce à la collaboration étroite avec les groupes de la société civile et les autorités, les réfugié·e·s qui arrivent à la gare sont tout de suite accueillis et soutenus. Ils ont surtout besoin d’abris, de nourriture et de soins. A la gare de Iasi, FONSS gère un centre d’urgence avec des bénévoles. En outre, un centre pour réfugiés d’une capacité de 400 personnes a été installé dans un bâtiment administratif de la ville. L’EPER s’occupe de la garde d’enfants, fournit des douches mobiles, des machines à laver et des sèche-linges et gère les repas.

Aide en Suisse

En Suisse aussi, l’EPER se prépare à soutenir les personnes venues d’Ukraine. En Suisse orientale et à Bâle, l’organisation s’occupera du placement des personnes réfugiées dans les familles d’accueil. Les réfugié·e·s qui arrivent dans les centres fédéraux pour requérants d’asile (CFA) de Bâle et d’Altstätten seront renvoyés vers des familles d’accueil qui se sont portées volontaires. Une équipe professionnelle se chargera de leur répartition depuis les CFA. L’EPER continue de réfléchir aux mesures de soutien à mettre en place pour les réfugié·e·s en Suisse.

Compte pour les dons : CP 10-1390-5 avec la mention « aide d’urgence conflit en Ukraine »

Daniel Tillmanns
Responsable magazine et communication, Siège romand
Daniel Tillmanns
Ligne directe : 021 614 77 16
Mobile : 078 678 52 78

Merci pour votre soutien !

Votre don a de grands effets

CHF
90
CHF
150
CHF
250
CHF
Montant à choix
Attribution de votre don
Aide d'urgence Ukraine