Communiqué de presse du 5 janvier 2022

L’EPER et Pain pour le prochain scellent leur union pour la nouvelle année

La fusion de l’EPER et de « Pain pour le prochain » est entrée en vigueur le 22 novembre 2021 avec l’inscription de la nouvelle fondation au registre du commerce. Sous le nom d’« Entraide Protestante Suisse » (EPER), l’organisation ainsi constituée a désormais démarré ses activités opérationnelles au 1er janvier de cette année.

Lancé en septembre 2018 par la décision de principe des deux Conseils de fondation de l’EPER et de Pain pour le prochain, la fusion effective entre les deux œuvres est entrée en vigueur le 22 novembre 2021, après inscription au registre du commerce. Désormais dénommée Entraide Protestante Suisse (EPER), la nouvelle œuvre se présente aussi sous une nouvelle identité visuelle depuis le 1er janvier 2022. Son nouveau logo témoigne de la volonté d’aborder l’avenir en commun ainsi que de celle de poursuivre dans la continuité des programmes et de l’engagement en matière de politique de développement et de politique sociale de l’EPER.

Cette fusion renforce la position de l’EPER et de Pain pour le prochain dans un environnement de plus en plus concurrentiel. Elle leur permet aussi d’accroître l’efficacité des programmes et des activités de politique de développement et de politique sociale en Suisse et à l’étranger. Tant l’association de la politique de développement que les programmes mis en place à l’étranger et en Suisse vont contribuer à créer des synergies bénéfiques.

Quatre axes prioritaires

En se concentrant sur les quatre axes prioritaires constitués par la justice climatique, le droit à la terre et à l’alimentation, l’asile et la migration ainsi que l’intégration et l’inclusion, l’EPER contribue à un changement systémique en Suisse comme à l’étranger.

L’un des principaux pivots du travail en matière de politique de développement et de politique sociale reste la campagne œcuménique que l’EPER continue à gérer en collaboration avec l’œuvre d’entraide catholique Action de Carême.

 

L’étendue des activités liées aux programmes et aux projets menés en Suisse et à l’étranger ne change pas. L’EPER soutient des projets de coopération au développement destinés à lutter contre la pauvreté et l’injustice dans plus de trente pays répartis sur quatre continents. Ses autres priorités sont l’aide humanitaire aux victimes de catastrophes naturelles et de conflits armés ainsi que sa collaboration avec les Églises réformées en Europe de l’Est et au Proche-Orient. En Suisse, l’engagement de l’EPER en faveur des droits des personnes réfugiées ou socialement défavorisées reste au cœur de ses préoccupations.

Direction représentative

Le siège de la nouvelle œuvre est situé à Zurich. L’EPER poursuit ses activités au sein de  ses six autres sièges régionaux de Suisse romande, d’Argovie/Soleure, des deux Bâle, de Berne, de Suisse orientale, de Zurich/Schaffhouse. Peter Merz, directeur de l’EPER, conserve ses fonctions, tandis que Bernard DuPasquier, jusqu’à présent à la tête de Pain pour le prochain, devient vice-directeur et est notamment chargé de représenter la direction en Suisse romande. Composé de douze membres, le nouveau Conseil de fondation regroupe des représentantes et des représentants des deux anciens Conseils de fondation de l’EPER et de Pain pour le prochain et est présidé par Walter Schmid, président du Conseil de fondation de l’ancienne EPER. Enfin, Michèle Künzler, de l’ancienne EPER, et Jeanne Pestalozzi, anciennement présidente du Conseil de fondation de Pain pour le prochain, assumeront toutes deux la vice-présidence du Conseil de fondation de la nouvelle œuvre.
Anne Geiger De Feo
Responsable ad interim Département Communication, Siège romand
Anne Geiger De Feo
Ligne directe : 021 613 40 81

Mobile : 078 661 08 97