Communiqué de presse du 20 juin 2017

Annoncer la couleur : fin de campagne festive

Lausanne et Berne étaient en fête le 17 juin 2017 pour la journée des réfugiés. Speed-meeting et choréoké en terre romande, manifestation folklorique urbaine sur la place de la gare de la capitale fédérale, autant de manières de clore en beauté la campagne « Annoncer la couleur pour une Suisse humaine ».

Journée nationale des réfugiés: Solidaires dans l'action
Journée nationale des réfugiés: Solidaires dans l'action

Quelque 150 personnes étaient présentes samedi 17 juin à l’événement « Solidaires en action » qui s’est déroulé à l’Espace Dickens, à Lausanne. Vingt organisations actives auprès des personnes réfugiées et regroupées par pôle d’action – centre d’enregistrement, abris PC, langue française, rencontres, action politique et hébergement & parrainage – ont présenté leur travail en public lors d’un speed-meeting. Des dizaines de personnes intéressées ou souhaitant faire du bénévolat ont ainsi pu découvrir les activités des organisations vaudoises qui s’engagent auprès des personnes réfugiées.

Cette manifestation, organisée à l’occasion de la Journée nationale des réfugiés, était le point d’orgue de la campagne « Annoncer la couleur pour une Suisse humaine » lancée par l’EPER et  réunissant 130 organisations partenaires en mai. « Avec 65.5 millions de personnes forcées à l’exil selon l’ONU, il est important que la Suisse s’engage avec solidarité pour une politique d’asile plus humaine », déclarait Magaly Hanselmann, Secrétaire romande de l’Entraide Protestante Suisse (EPER).  Pour cette raison et afin de mieux protéger les personnes réfugiées vulnérables,  l’EPER soutient l’Appel contre l’application aveugle des accords de Dublin www.dublin-appell.ch/fr.

Oscar Tosato, Municipal lausannois, présent à cette occasion, a salué l’initiative de l’EPER et a annoncé que la Ville de Lausanne travaille actuellement au projet de devenir « Ville refuge » avec une coalition de villes européennes en s’inspirant des critères et des bonnes pratiques en la matière. Il a aussi déclaré que cinq Conseillers municipaux lausannois avaient signé l’Appel contre l’application aveugle des accords de Dublin.

Cette journée était l’occasion de donner une voix aux associations de la société civile. Elle était également un moment de partage festif. Après s’être sustentés d’un délicieux buffet syrien et suisse, les participants ont pu tenter de suivre les chorégraphies de danseurs endiablés aux rythmes de musiques du Sri Lanka, d’Ethiopie et de Guinée.

Berne a annoncé la couleur au son du yodel

En Suisse alémanique, Berne a été le terrain d’une fête folklo-urbaine sur la place de la gare. Des festivités alpestres d’un genre spécial présentaient un bouquet de traditions suisses. Des personnalités suisses et des réfugiés y ont fait la démonstration de ce qu’ils avaient appris pendant les ateliers organisés ces six dernières semaines : lutte suisse, yodel, lancer de drapeaux et cor des Alpes célébraient la solidarité avec les personnes réfugiées et le dialogue entre les cultures. Cette grande fête a réuni un public de 700 personnes qui, toutes ensemble, ont annoncé la couleur pour une Suisse humaine. Il s’agissait de jeter des ponts entre les cultures et de promouvoir un esprit de tolérance. Sur les conseils expérimentés du double champion de lutte suisse Ernst Schläpfer, de la virtuose du cor des Alpes Eliana Burki et de la chanteuse de yodel Barbara Berger, des célébrités de divers horizons – politique, culture, sports et show-business – et des personnes réfugiées se sont familiarisées avec ces disciplines afin de rappeler que celles-ci sont tout autant ancrées dans le patrimoine suisse que notre tradition humanitaire et notre capacité à entendre la détresse des personnes contraintes à l’exil.

L’engagement en faveur des personnes réfugiées se poursuit

La campagne « Annoncer la couleur pour une Suisse humaine » s’est achevée sur ces événements festifs promouvant la solidarité et le dialogue entre les cultures. L’engagement en faveur des personnes réfugiées, lui, se poursuit : les plates-formes www.engagiert.jetzt pour la Suisse alémanique et www.plateforme-asile.ch en Suisse romande permettent de faire le lien entre les nombreux projets de la société civile et les personnes qui souhaitent s’impliquer bénévolement. Les organisations actives y présentent leurs activités et s’adressent à la population intéressée, permettant à toute personne de trouver un projet qui lui correspond et de s’engager bénévolement. Les personnes réfugiées ont besoin d’ouverture, de solidarité et d’humanité. Ensemble, annonçons la couleur pour une Suisse humaine!
 
Informations complémentaires :
 
Photos :
Sur demande
(Crédit: EPER/Laurent Kobi)
Joëlle Herren
Contactez-moi
Joëlle Herren

Téléphone direct: 021 613 44 59
Mobile: 078 661 08 97

La journée du 17 juin en images