Communiqué de presse du 19 août 2020

Beyrouth en ruines : l’EPER débloque 600 000 francs pour l’aide d’urgence

Au vu des besoins importants de la population de Beyrouth et des dégâts énormes occasionnés par les explosions dévastatrices dans le port de la capitale libanaise, l’EPER double le montant prévu pour son aide humanitaire en faveur des victimes de la catastrophe du 4 août dernier. Celui-ci s’élève désormais à 600 000 francs.

Plusieurs jours après l’explosion de plus de 2 500 tonnes de nitrate d’ammonium dans un entrepôt du port de Beyrouth, il devient plus aisé d’évaluer l’importance de cette catastrophe sur les plans humain et matériel. Actuellement, au moins 171 personnes ont perdu la vie et plus de 6 000 sont blessées, dont certaines gravement. Le souffle dû aux déflagrations a également détruit ou gravement endommagé des milliers de maisons et d’appartements.
HEKS erhöht Nothilfe für die Opfer der Explosionskatastrophe in Beirut/Libanon
Marwan Tahtah/DUKAS/POLARIS

Au vu des immenses besoins de la population beyrouthine – plus de 300 000 personnes ont perdu leur foyer et se retrouvent sans abris - l’EPER double le montant prévu pour l’aide humanitaire et débloque 600 000 francs. D’une part, elle soutient 1 750 familles et ménages, qui vivaient dans un rayon de deux kilomètres autour des entrepôts où les explosions ont eu lieu, et qui ont ainsi été gravement touchés. Ces familles vont recevoir 200 dollars américains en deux tranches (« unconditional cash ») afin de s’approvisionner en produits alimentaires et en articles d’hygiène de première nécessité. Ces mesures d’urgence seront mises en œuvre par « Najdeh », l’organisation partenaire locale de l’EPER depuis de nombreuses années.

D’autre part, cette somme servira à financer la remise en état de bâtiments gravement endommagés, dont le centre communautaire d’une seconde organisation partenaire « L'Union des Églises évangéliques arméniennes du Proche-Orient », à Beyrouth.

Avec le soutien de la Chaîne du Bonheur, l’EPER assure depuis plusieurs années une aide humanitaire au Liban, notamment aux familles réfugiées de la guerre en Syrie et à leurs familles d’accueil. De plus, dans le cadre de la collaboration avec les Eglises réformées partenaires, l’organisation offre des formations de base et continues, soutient les initiatives de paroisses locales pour l’intégration de personnes réfugiées ainsi qu’un programme d’activités pour les enfants et les jeunes. Le projet d’aide d’urgence en cours est également co-financé par la Chaîne du Bonheur.

Responsable du département communication, Siège romand
Laurine Jobin
Téléphone direct: 021 613 40 80

Mobile: 078 661 08 97

Faire un don

Les habitant.e.s de Beyrouth ont besoin de votre aide

CHF
75
CHF
150
CHF
250
CHF
Montant à choix
Attribution de votre don
Aide d'urgence Moyen-Orient Beyrouth