Communiqué de presse du 13 Mai 2019

Engouement pour le bénévolat auprès des réfugiés

Une enquête représentative mandatée par l’Entraide Protestante Suisse (EPER) et réalisée par DemoSCOPE auprès de plus de 1000 personnes, dessine pour la première fois les contours et le potentiel du bénévolat en faveur des réfugiés. La plate-forme www.engagez-vous.ch vise à encourager cet engagement bénévole de manière ciblée et coordonnée pour favoriser l’intégration des réfugiés.

Deux tiers des Suisses (64%) ont des contacts sporadiques ou réguliers avec des personnes réfugiées. Ces contacts se nouent le plus souvent à travers l’école ou le travail (48%). Viennent ensuite les liens via des amis ou connaissances (22%), le voisinage (21%) et les loisirs (17%).

Plus de 15% des Suisses ont déjà fait du bénévolat pour les réfugiés

La population suisse témoigne d’un engagement important en faveur des réfugiés. Sur l’ensemble des sondés en contact avec des réfugiés, une personne sur quatre (24%), a déjà fait du bénévolat dans ce domaine. Et pour 4%, il s’agit même d’une pratique régulière. Cela signifie que plus de 15% de la population suisse s’est déjà engagée bénévolement pour des réfugiés.

conatct_Engagement_en_faveur_des_refugies_Enquete
HEKS
Dans le bénévolat en faveur des personnes réfugiées, les Suisses privilégient les activités associées à leurs loisirs préférés comme les activités sportives ou les ateliers culinaires ainsi que les loisirs avec des enfants. L’engagement de la population vise aussi à aider les personnes réfugiées à s’orienter dans la vie quotidienne en Suisse : 26% soutiennent des réfugiés au quotidien, 20% les aident à trouver un stage ou une place de travail et 24% enseignent une langue nationale. Quant à proposer un espace d’habitation aux réfugiés, c’est un engagement à plus long terme qui est pratiqué par 9% des sondés.
Type d'engagement_Etude représentative sur l'engagement bénévole
HEKS

38% des sondés n’ayant jamais été bénévole pour les réfugiés aimeraient le faire

Les sondés qui n’ont jamais n’ont jamais effectué de bénévolat en faveur de réfugiés citent à 24% le manque de temps, à 26% l’absence d’intérêt, à 50% le fait que l’occasion ne s’est pas présentée et à 5% le fait de ne pas savoir où ni comment s’engager dans ce domaine. Sur la part de population qui n’a jamais fait de bénévolat en faveur de personnes réfugiées, plus d’un tiers (38%) aimerait le faire

Plateforme de bénévolat pour faciliter l’engagement

Forte de ces résultats encourageants et dans le but de renforcer le bénévolat et de le coordonner, l’EPER a développé la plate-forme de bénévolat www.engagez-vous.ch où les organisations à la recherche de bénévoles peuvent s’inscrire et publier leurs besoins afin que les personne à la recherche d’une activité bénévole trouvent où s’engager dans leur région.

 

Le 15 juin prochain, à l’occasion de la Journée des réfugiés, l’EPER organise une Conférence-débat intitulée « De l’engagement citoyen à la désobéissance civile ». Ce rendez-vous ouvert à toutes et à tous aura lieu à la Datcha de 14h à 17h. Lisa Mazzone, conseillère nationale verte, et Clémence Demay, doctorante spécialiste de la désobéissance civile seront présentes.

Engagiert für Geflüchtete
Plateforme de bénévolat
Trouvez des activités bénévoles dans votre région

Sur la plateforme "Engagez-vous" vous trouverez différentes actions et projets pour les réfugiés et avec les réfugiés qui sont toujours à la recherche de volontaires. Rejoignez-nous !

En savoir plus