Explosions dévastatrices de Beyrouth : l’EPER évalue l’aide nécessaire

À la suite de deux violentes explosions dans le port de Beyrouth, la capitale libanaise déplore à ce jour au moins 135 morts et des milliers de personnes blessées (état le 6 août au matin. L’EPER est en contact étroit avec ses organisations partenaires locales afin de déterminer le soutien nécessaire sur place. La fondation fournit une aide humanitaire et soutient des Eglises partenaires au travers de projets pour les enfants et les jeunes depuis plusieurs années au Liban.

Nach verheerender Explosion in Beirut: HEKS klärt Unterstützungsbedarf ab
Hassan Ammar/Keystone

Un quartier entier du port de Beyrouth a été ravagé par une terrible déflagration : les maisons sont détruites, les vitres ont volé en éclats et, pour l’heure, plus de cent personnes ont perdu la vie et des milliers sont blessées. La ville est en état d’urgence. Si les causes de ces puissantes détonations n’ont pas encore été clairement établies, le gouvernement libanais évoque des stocks de nitrate d’ammonium comme potentiels déclencheurs de la catastrophe.

Tout se passe comme si le Liban ne pouvait pas trouver de répit. Au cours des dernières années, le pays a déjà fortement souffert de la guerre qui agite son voisin : près d’un million de personnes ont fui la Syrie pour rejoindre le territoire libanais. Cet État du Proche-Orient connaît en outre l’une des crises économiques les plus graves de son histoire contemporaine. L’inflation et le chômage grimpent, les commerces sont vides, et les pannes de courant, récurrentes. De nombreuses personnes vivent dans une grande pauvreté, à laquelle s’ajoutent des tensions sociales et politiques internes.

Avec le soutien de la Chaîne du Bonheur, l’EPER donne depuis plusieurs années une aide humanitaire aux familles réfugiées de la guerre en Syrie et à leurs familles d’accueil au Liban. De plus, dans le cadre de la collaboration avec les Eglises, notre organisation apporte une contribution en faveur de cours de soutien scolaire et d’activités pour les jeunes et les enfants. À l’heure actuelle, l’EPER communique intensément avec ses organisations partenaires à Beyrouth et évalue l’aide humanitaire d’urgence dont les victimes de cet événement dramatique ont besoin.

L’EPER au Liban

Responsable du département communication, Siège romand
Laurine Jobin
Téléphone direct: 021 613 40 80

Mobile: 078 661 08 97

Faire un don

Votre don a de grands effets

CHF
75
CHF
150
CHF
250
CHF
Montant à choix
Attribution de votre don
Là où les besoins sont les plus urgents