Communiqué de presse de 12 avril 2019

Fusion en bonne voie entre l’EPER et Pain pour le prochain

L’Entraide Protestante Suisse (EPER) et Pain pour le prochain ont décidé d’œuvrer à un avenir commun. Sur la base d’un avant-projet initié en octobre 2018, les Conseils de fondation des deux oeuvres d’entraide viennent de prendre une décision de principe. Au travers de cette fusion, Pain pour le prochain et l’EPER veulent à la fois renforcer leur position dans un environnement toujours plus concurrentiel et optimiser l’impact de leurs activités en Suisse et à l’étranger. La fusion devrait être finalisée au plus tard en 2021.

Sicherung von Land und Ressourcen für Kleinbauern
Christian Bobst
Au cours des 30 dernières années, la question d’un rapprochement entre l’EPER et Pain pour le prochain s’est posée à plusieurs reprises. L’idée a été relancée en octobre 2018 et examinée attentivement ces derniers mois. Un groupe de travail constitué de représentants des deux œuvres d’entraide s’est penché sur plusieurs scénarios. Il a pour cela consulté des personnes à l’interne et fait appel aux conseils d’un cabinet spécialisé. Les questions suivantes ont ainsi pu ainsi être traitées : complémentarité des deux œuvres d’entraide, visions partagées, aspects financiers, élaboration d’une gouvernance et d’une culture d’entreprise communes aux deux organisations. L’avant-projet ayant donné des résultats concluants, les deux Conseils de fondation ont pris une décision de principe en faveur d’une fusion d’ici 2021, respectivement le 29 mars et le 5 avril 2019. Dans un premier temps, les deux marques seront maintenues. La nouvelle organisation aura son siège à Zurich. Les sièges des deux organisations à Berne et à Lausanne seront maintenus. La collaboration œcuménique avec Action de Carême sera poursuivie.
Cette fusion aura pour conséquence une réduction modérée de personnel. Les deux organisations veilleront au respect de leur responsabilité sociale et, dans toute la mesure du possible, s’appuieront sur les fluctuations naturelles au cours des deux prochaines années. La structure opérationnelle, la future stratégie et la forme juridique de la nouvelle organisation seront l’objet des travaux de ces prochains mois. La Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS), fondatrice des deux organisations, est impliquée dans le processus. Les Conseils de fondation des deux œuvres ont la conviction que la fusion entre l’EPER et Pain pour le prochain permettra de dégager des synergies avantageuses et de donner naissance à une organisation innovante et compétitive. Cette dernière disposera d’une longue expérience dans la gestion de programmes, de compétences thématiques et d’une importante force de mobilisation sociale qui lui permettra de poursuivre et de renforcer son engagement pour les personnes défavorisées en Suisse et dans le monde. 
Olivier Graz
Responsable du département communication, Siège romand
Olivier Graz
Téléphone direct: 021 613 40 80

Mobile: 078 661 08 97