Nothilfe in der Ukraine
HEKS/András D. Hajdú
Guerre en Ukraine

 Aide d’urgence en Ukraine

Aide d’urgence en Ukraine

Dans l’ouest de l‘Ukraine et depuis Odessa, l’EPER s’engage pour offrir une protection aux personnes déplacées et atténuer la détresse des habitant·e·s des villes en proie aux combats dans le sud et l’est du pays. 

Aide d'urgence sur les lignes de front

Depuis le 11 mars 2022, une équipe humanitaire de l’EPER se trouve à Odessa, où elle met en place diverses mesures d’aide d’urgence. L’objectif est de fournir des biens de première nécessité à la population des villes en proie aux combats, dans le sud et l’est de l’Ukraine : denrées alimentaires, eau, kits d’urgence et médicaments (en savoir plus).

Des denrées alimentaires, notamment des pommes de terre, des tomates et des céréales, sont achetées à des agricultrices et des agriculteurs d’Odessa. Elles sont ensuite acheminées en train jusqu’aux villes particulièrement touchées par la guerre dans l’est et le sud du pays. Le tout est distribué sous forme de kits de denrées alimentaires de trois jours (à Zaporijjia, Kherson, Mykolaïv et Kharkiv) ou de « paniers de nourriture sèche » pour un mois ( à Donetsk et Kharkiv). Kharkiv a été en proie à d’incessants bombardements pendant des semaines. Des milliers de personnes ont trouvé refuge dans des abris antiaériens et des stations de métro et dépendent entièrement de l’aide d’urgence extérieure. Chaque jour, l’EPER distribue des repas chauds à plus de 3300 personnes. Ils sont préparés dans les cuisines communautaires du centre-ville et livrés dans les régions difficiles d’accès situées au nord et à l’est de la ville. Les personnes particulièrement vulnérables, telles que les réfugié·e·s dans les centres d’accueil collectifs et les personnes déplacées bénéficient d’une aide alimentaire.

À Kharkiv, Mykolajiw et Zaporijjia, l’EPER distribue environ 17 000 kits d’hygiène nécessaires de toute urgence à des personnes seules, des familles et des institutions collectives.

L’EPER apporte également un soutien sous forme d’argent en espèces à près de 1000 ménages dans les villes de Kherson, Mykolaïv et Zaporijjia. Cette mesure bénéficie à des familles particulièrement touchées par le conflit, notamment celles dont la maison a été détruite ou les proches blessés.

HEKS leistet Nothilfe in der Ukraine
HEKS/Tom Robinson

Une aide aux populations déplacées

Dans l’ouest de l’Ukraine, l’EPER travaille depuis des années avec l’Église réformée de Transcarpatie. Au cours des dernières semaines, quelque 380 000 personnes ont fui les zones de guerre pour trouver refuge dans la région, et à peu près le même nombre a fui vers le reste du pays. L’EPER aide l’Église réformée à fournir un hébergement et des biens de première nécessité aux personnes qui ont fui les zones de guerre. Les projets existants pour les personnes âgées et handicapées qui n’ont pas voulu ou pas pu fuir leur pays se poursuivent. 

Fin mai, l’EPER a lancé l’initiative « Ya Mariupol » pour soutenir les déplacé·e·s de Marioupol, en collaboration avec d’autres organisations internationales. Un premier centre d’accueil a été ouvert à Kiev. Il offre aux personnes ayant fui ou ayant été évacuées de Marioupol une aide médicale, un accompagnement psychologique et une assistance juridique. Un accompagnement dans la recherche d’emploi ou la reconversion professionnelle est également prévu. Des centres similaires devraient bientôt ouvrir à Vinnytsia et à Odessa.

À Odessa, à Mykolaïv et à Zaporijjia aussi, l’EPER fournit des kits d’hygiène, des meubles et des dispositifs médicaux aux centres d’accueil collectifs, où des déplacé·e·s ont trouvé temporairement refuge.

 

 

Dernière mise à jour: 28.07.2022

 

Retour à la page d'accueil

HEKS leistet Nothilfe im Westen der Ukraine
HEKS/András D. Hajdú

Merci pour votre soutien !

Les personnes touchées par le conflit en Ukraine ont besoin d'aide !

CHF
90
CHF
150
CHF
300
CHF
Montant à choix
Attribution de votre don