Cambodge, provinces de Mondulkiri et de Kratie

Culture et commercialisation des noix de cajou et accès à la terre

Dans les provinces cambodgiennes de Mondulkiri et de Kratie, bon nombre de petits paysans cultivent des noix de cajou, en particulier les indigènes. Mais la plupart d’entre eux ne disposent ni du savoir-faire nécessaire, ni d’un accès suffisant à un quelconque capital ou à des semences de qualité. Résultat, ils n’exploitent pas pleinement leur potentiel de revenus. A travers ce projet, les petits paysans renforcent leurs connaissances sur la culture de plants et d’arbres à cajou et bénéficient d’un meilleur accès à des plants de qualité élevée et à des engrais et des produits phytosanitaires écologiques. Le projet favorise également la création d’un réseau entre les personnes qui commercialisent les produits et celles qui les transforment. Afin d’empêcher l’expropriation des terres des peuples indigènes, ces derniers sont soutenus dans l’obtention de titres fonciers collectifs.

Bénéficiaires

Le projet bénéfice à environ 11 700 familles de petits paysans. L’accent est mis sur la population indigène.

Objectifs

L’objectif du projet est d’améliorer durablement les moyens de subsistance des familles de petits paysans en augmentant leurs revenus et en garantissant leur accès à la terre. Les agricultrices et les agriculteurs apprennent également des méthodes de culture leur permettant de mieux protéger leurs champs et leurs récoltes du réchauffement climatique.

Faire un don !

Détails du projet
Chargé.e de projet
Michael Blaser
Numéro de projet
652.327

Durée du projet

2017
2021
Budget
CHF 1 691 164
Contact

+41 21 613 40 70
info@eper.ch

Faire un don

Votre don a de grands effets

CHF
75
CHF
150
CHF
250
CHF
Montant à choix
Attribution de votre don
Cambodge