Honduras, départements de Choluteca, Valle et El Paradiso

Résilience des familles paysannes face aux changements climatiques

Le sud du Honduras se trouve dans la fameuse « zone sèche », où les conditions climatiques sont très difficiles pour la production alimentaire. Les familles de petits paysans n’ont que très peu de terres. Bien souvent, leurs revenus ne leur permettent même pas de subvenir à leurs besoins. Le projet favorise l’agroécologie, l’amélioration de l’accès à l’eau et son utilisation ainsi que la mise en place d’une exploitation de transformation en jus de fruits. L’EPER aide également les agricultrices et les agriculteurs à défendre leurs droits à la terre et à l‘eau.

Personnes concernées

Le projet bénéficie à environ 9000 petits paysans et à 1200 militantes et militants des droits humains. Il aide environ 12 000 personnes venant de 13 communes des départements de Choluteca et de Valle.

Objectifs

L’EPER et ses organisations partenaires améliorent la situation alimentaire et les revenus des familles de paysans du sud du Honduras. La transition vers une production agroécologique doit permettre de compenser les répercussions négatives du changement climatique. En outre, les familles bénéficient d’un accès facilité à une eau potable de qualité et trouvent des méthodes pour en garantir l’utilisation durable. Les revenus des familles paysannes s’améliorent grâce à la transformation et la commercialisation de fruits, l’accès aux petits crédits et la protection et la défense de leurs droits à la terre et à l’eau.

 

Activités

Les paysannes et les paysans se conseillent mutuellement : cette méthode éprouvée leur permet de trouver des techniques pour améliorer la qualité de leurs produits. Le choix de semences locales, mieux adaptées aux conditions climatiques de la région, fait partie intégrante des formations. Les productrices et les producteurs de fruits peuvent vendre les fruits dont ils n’ont pas besoin pour leur consommation personnelle à l’Asociación Pespirense de Productores Agropecuarios Limitada (APRAL), une coopérative de transformation de fruits. En outre, un système de crédits est instauré pour les familles paysannes et les petites entreprises. Il permet notamment aux agricultrices, aux agriculteurs et aux jeunes d’obtenir plus facilement des crédits et des conseils. Autre composante essentielle du projet : aider les petits paysans à défendre les droits humains et environnementaux. Dans ce cadre, l’accent est mis sur la lutte contre l’octroi de licences illégales et la violation des droits de la population locale et des normes environnementales.

Faire un don !

Project Details
Chargé·e de projet
Leo Meyer
Numéro de projet
835.361

Project duration

2020
2023
Budget
CHF 567 447
Organisations partenaires
Asociación Pespirense de Productores Agropecuarios Limitada (APRAL), Asociación de Desarrollo Pespirense (ADEPES)
Partenaires financiers

Pain pour le Monde (Allemagne), MISEREOR (Allemagne)

Contact

+41 21 613 40 70
info@eper.ch

Autres projets en Honduras

Merci pour votre soutien !

Votre don a de grands effets

CHF
90
CHF
150
CHF
250
CHF
Montant à choix
Attribution de votre don
Honduras