Monde entier

Renforcement des communautés locales pour la préservation de leur habitat

Ces images ont fait le tour du monde : en août 2019, les incendies de la forêt tropicale brésilienne ont été si violents que le ciel de São Paulo s’est assombri. Les incendies ont été déclenchés par de grands agriculteurs qui voulaient gagner de nouvelles terres pour la culture du soja et l’élevage du bétail en défrichant des terres sur brûlis. En 2020, le nombre d'incendies a atteint un niveau encore plus élevé. Mais il n’y a pas que la forêt amazonienne qui est menacée. Les forêts tropicales humides d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du Sud sont soumises à une pression croissante. Pourquoi ces forêts ne sont-elles pas mieux protégées ? Et que signifie réellement une meilleure protection ? Le réseau World Rainforest Movement (WRM) se consacre à ces questions. Il est clair que : « L'un des moyens les plus efficaces pour stopper la déforestation de la forêt tropicale est d'impliquer la population locale ou autochtone dans sa protection », explique une collaboratrice du World Rainforest Movement.

Projet

Le World Rainforest Movement fait le lien entre les communautés locales et les institutions internationales telles que les conférences des Nations Unies sur le climat. Il produit des analyses critiques et fournit des informations sur les plans et projets internationaux qui prétendent arrêter la déforestation et les partage avec les communautés locales. Une information critique et accessible est cruciale pour que les communautés puissent faire valoir leurs droits. Enfin, le World Rainforest Movement tente de mettre en lien et renforcer les nombreuses différentes initiatives des communautés locales.

 

Objectifs et Activités

Activités au Sud

  • Documenter et informer sur l’engagement des communautés locales contre les atteintes au climat.
  • Analyser les causes directes et sous-jacentes de la déforestation et ses conséquences sur les communautés forestières et agricoles.
  • Promouvoir, soutenir et faciliter la mise en réseau et les échanges entre les différents partenaires.
  • Mettre en évidence le rôle des femmes dans la résistance des communautés affectées. Les femmes sont souvent plus touchées que les hommes par la déforestation et l'accaparement des terres.

Engagement au Nord

  • Avec l’aide des informations du World Rainforest Movement, le public en Suisse est informé et sensibilisé sur la conservation des forêts et les corrélations politiques.
  • Des informations sur la participation des institutions et des entreprises suisses aux solutions problématiques à la crise climatique sont recueillies et mises à la disposition du public en Suisse.
  • Les institutions et investisseurs suisses impliqués dans de telles transactions sont invités à s’en retirer et à s’engager en faveur d’une protection efficace du climat.
Project Details
Chargé·e de projet
Yvan Maillard
Numéro de projet
490.919

Project duration

2018
2023
Budget
CHF 53 000
Organisations partenaires
World Rainforest Movement
Partenaires financiers

Les activités au Sud sont cofinancées par la DDC.

Contact

+41 21 613 40 70
info@eper.ch