HEKS in Ungarn
Andreas Schwaiger
Hongrie

Engagement de l’Eglise réformée pour les défavorisés

Programme pays Hongrie

Dans le cadre de la collaboration avec les Eglises, l’EPER entretient des relations avec l’Eglise réformée de Hongrie depuis plusieurs dizaines d’années. Cette dernière, qui regroupe 16 % de la population et 1200 paroisses, est à la fois la deuxième plus grande communauté religieuse du pays et une institution sociale essentielle. Grâce à son programme pays, l’EPER œuvre pour l’intégration des Roms et la sensibilisation des Eglises à la situation des personnes réfugiées, en collaboration avec l’Eglise réformée de Hongrie. Les Roms ont un niveau de formation bien plus faible que le reste de la population hongroise, ils disposent d’opportunités professionnelles plus limitées et souffrent davantage de la pauvreté et de discriminations. L’intégration des personnes réfugiées est également essentielle. En effet, la majorité des Hongroises et des Hongrois n’a quasiment aucun contact avec les personnes migrantes.

Situation

Regroupant 16% de la population et quelque 1200 paroisses, l’Eglise réformée est la deuxième plus grande communauté religieuse du pays. C’est une institution sociale importante qui s’engage pour les Roms et l’intégration des personnes réfugiées. Cela fait plusieurs décennies que l’EPER entretient des contacts avec elle dans le cadre des projets de collaboration avec les Eglises et qu’elle la soutient dans son travail de renforcement de la population rom et des personnes réfugiées.

Les Roms ont un niveau de formation bien plus faible que le reste de la population hongroise. Ils souffrent également d’un taux de pauvreté plus élevé, d’opportunités professionnelles limitées et d’une espérance de vie inférieure de 15 ans. En outre, dans certaines régions, la cohabitation avec le reste de la population est très tendue. Plus que toute autre organisation, les paroisses de l’Eglise réformée sont à même de jeter des ponts entre les groupes de population et d’éradiquer les tensions. C’est la raison pour laquelle l’EPER aide les paroisses à mettre en place des projets en faveur des jeunes et des enfants roms dans les domaines de la formation et de la gestion du quotidien.

Il est en outre important de favoriser l’intégration des migrants, notamment des réfugiés. En effet, la majorité de la population hongroise n’a quasiment pas de liens avec les personnes issues de la migration, de sorte que leur perception de ces personnes est influencée par des propos officiels souvent crispés. L’EPER veut donc aider l’Eglise réformée à sensibiliser les paroisses à la situation de ces personnes, à les intégrer et à encourager les rencontres.

Objectifs, thèmes principaux et activités

  • Améliorer grâce à un soutien scolaire les possibilités de formation des jeunes et des enfants roms et l’intégration des enfants réfugiés dans les écoles.
  • Dispenser aux jeunes et aux enfants roms des formations en gestion du quotidien pour les aider à gérer les défis qu’ils rencontrent et à ouvrir leurs perspectives d’avenir.
  • Encourager les écoles réformées hongroises, de haute renommée, à intégrer les jeunes roms.
  • Sensibiliser les paroisses à la situation des personnes réfugiées.
  • Créer des liens personnels entre la population hongroise et les populations rom et réfugiée à travers des offres spécifiquement destinées à ces dernières et des événements propres à favoriser la mixité sociale. Des bénévoles reçoivent des formations qui leur permettent de s’engager localement pour l’intégration des Roms et des réfugiés.
HEKS in Ungarn
Andreas Schwaiger

En savoir plus...

Projets de l'EPER en Hongrie

Faire un don

Votre don a de grands effets

CHF
75
CHF
150
CHF
250
CHF
Montant à choix
Attribution de votre don