Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Interprétation communautaire et médiation interculturelle » en République démocratique du Congo (RDC)

La République démocratique du Congo (RDC) est riche en ressources naturelles. Sa population est pourtant très pauvre. Les guerres et la mauvaise gestion publique ont causé une forte instabilité politique et sociale. Le taux de criminalité est élevé et les violences envers les femmes sont très répandues. S’ajoutent à cela les conflits autour de la terre, qui ravivent les tensions interethniques et la violence. L’EPER contribue à prévenir et à résoudre les conflits de ce type et aide les familles paysannes à consolider leurs droits à des titres fonciers et à accroître leurs rendements agricoles.

EPER en République démocratique du Congo

Chiffres clés

En 2017, dans un contexte marqué par les conflits armés, quelque 19 000 personnes ont bénéficié de mesures de protection ou d’initiatives en faveur de la paix.

L’interprétation communautaire et la médiation interculturelle sont indispensables à une compréhension au-delà des barrières linguistiques et culturelles. Les interprètes communautaires permettent par exemple à un patient de se faire comprendre de son médecin. Les médiateurs interculturels sont là pour animer des ateliers sur la prévention de la santé, par exemple, ou la formation parentale. L’EPER organise des formations dans ces métiers et fait l’intermédiaire, selon les besoins, dans les régions d’Argovie / Soleure, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne. Elle organise en outre des formations parentales.