Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Encouragement précoce et formation parentale » au Niger

En Afrique occidentale, dans la région sahélienne du Niger, les sécheresses sont un mal chronique qui s’accompagne de crises alimentaires et d’épidémies. Sur l’indice de développement humain défini par les Nations Unies, le Niger occupe l'avant-dernière place. L’EPER est présente dans ce pays depuis la grande sécheresse des années septante et collabore avec des organisations partenaires afin d’améliorer la sécurité alimentaire et l’accès à la terre tout en préservant les ressources naturelles. Les projets de développement visent à stabiliser sur le long terme les conditions de vie et à aider la population à trouver des stratégies pour surmonter les sécheresses. En période de crise alimentaire aigue, l’EPER et ses partenaires fournissent une aide humanitaire.

EPER au Niger

Chiffres clés

En 2017, l'EPER a soutenu la création de 315 km de couloirs pour les troupeaux de bovins.

Près de 7000 personnes ont eu accès à de l’eau potable.

 

Certains parents aimeraient pouvoir préparer leur enfant à l’école enfantine ou à l’école obligatoire, mais ne disposent des renseignements nécessaires dans leur langue maternelle. A Bâle-Ville, Bâle-Campagne et en Suisse romande, l’EPER propose des ateliers de soutien aux parents de langue étrangère, avec des conseils pratiques sur la manière d’encourager le développement des jeunes enfants en ciblant sur la motricité, la langue et les aptitudes cognitives et sociales. Les parents y découvrent également les différentes prestations existantes comme les places de jeux ou les centres culturels et familiaux, rencontrent d’autres familles et peuvent ainsi développer leur réseau social. Dans le canton de Berne et en Suisse orientale, l’EPER propose en outre des cours d’allemand spécifiquement destinés aux mères de famille et aux enfants en âge préscolaire.