Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Accompagnement au logement » en Irak

La guerre menée contre l’Etat islamique en Irak a entraîné le déplacement de millions d’Irakiennes et d’Irakiens au sein de leur pays. Les conflits d’une extrême violence auront duré trois longues années. Entre 2014 et 2018, l’EPER a fourni une aide humanitaire dans la région kurde d’Irak. En collaboration avec ses organisations partenaires REACH et « Diakonie Katastrophenhilfe », elle a aidé les personnes déplacées et les familles de paysans kurdes locales à renforcer leur sécurité alimentaire. En 2019, l’EPER a mis l’accent sur l’aide au retour des personnes réfugiées sur leur lieu d’origine en Irak. Un an plus tard, elle a offert un soutien financier aux personnes particulièrement menacées dans la province de Kirkouk.

EPER en Irak

Chiffres clés

Deux millions de personnes déplacées en raison de l’Etat islamique vivent encore dans des camps ou dans des familles d’accueil. En 2019, l’EPER a fourni une aide à 15 000 d’entre elles. L’organisation a par exemple soutenu 10 450 personnes réfugiées et autochtones dans la remise en état de leurs infrastructures (eau et agriculture), et 9750 personnes rentrées chez elles dans la relance économique dans le secteur agricole.

Avoir un logement matérialise un besoin de protection tout en symbolisant l’autonomie sociale. Toutefois, gérer son propre ménage ne va pas toujours de soi. Une crise personnelle, un problème d’addiction, une maladie psychique ou une peine de prison sont des causes possibles de déstabilisation. Les personnes concernées n’ont alors aucune chance de trouver un logement abordable sur le marché normal, sont marginalisées et risquent même de se retrouver à la rue. Dans les cantons d’Argovie, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne, le projet EPER-Logement vise à éviter aux personnes fragilisées de perdre leur logement en les accompagnant au quotidien et en les conseillant.