Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Collaboration avec les Eglises » au Cambodge

Le Cambodge compte parmi les pays les plus pauvres d’Asie du Sud-Est. Le sombre chapitre des Khmers rouges n’est pas encore tout à fait refermé. Le pays vit actuellement sous un régime autoritaire et peine à passer à une réelle démocratie. Son développement économique s’en ressent fortement. L’agriculture, qui nourrit environ 80% de la population, pourrait être largement améliorée. Afin d’aider les familles de petits paysans à consolider leurs moyens de survie et à accroître leur autonomie, l’EPER travaille avec des organisations partenaires locales sur un vaste programme pays, dans lequel plusieurs projets complémentaires visent l’amélioration de la production agricole et la promotion de la paix.

EPER au Cambodge

Chiffres clés

En 2017, l’EPER a apporté son aide à près de 42 000 personnes au Cambodge.

Environ 4500 personnes ont accru leurs rendements et 2000 leurs revenus. 

La collaboration avec les Eglises constitue, avec la coopération au développement et l’aide humanitaire, l’un des trois piliers des activités de l’EPER à l’étranger. L’EPER entretient des relations étroites avec les Eglises réformées d’Europe de l’Est, d’Italie et du Proche-Orient, qu’elle soutient, conseille, encourage et accompagne, depuis des décennies dans certains cas, dans leurs projets diaconaux pour développer une vie paroissiale à multiples facettes. L’EPER encourage diverses activités sociales initiées par les Eglises, notamment pour les enfants et les adolescents. Elle assure la continuité des activités paroissiales en aidant à la rénovation de bâtiments délabrés par des moyens financiers et logistiques. Enfin, au travers de partenariats entre paroisses et de programmes d’échanges et de formations, l’EPER encourage le dialogue entre les Eglises réformées de Suisse et les Eglises partenaires à l’étranger.