Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Inclusion sociale » au Brésil

Le Brésil présente de fortes disparités économiques et sociales. Plus de 60% de la population rurale vit en desssous du seuil de pauvreté, notamment à cause de la répartition inéquitable des terres. Tandis que 4000 grands propriétaires possèdent plus de 85 millions d’hectares, 4,8 millions de familles brésiliennes sont sans terre. Des familles qui exploitent leurs terres depuis plusieurs générations sans toutefois disposer de titres de propriété sont systématiquement chassées au profit de cultures intensives de soja, de canne à sucre ou encore d’élevages de bovins. Cette situation menace la biodiversité du pays et aggrave ses problèmes sociaux. L’EPER aide les populations rurales à consolider leurs moyens de subsistance et à obtenir des revenus suffisants. Elle soutient également la défense des droits de la société civile.

EPER au Brésil

Chiffres clés

En 2020, le Brésil a été durement touché par la pandémie de coronavirus. L’EPER a soutenu 16 000 personnes en leur fournissant des denrées alimentaires et des articles d’hygiène et leur donnant accès à l’eau potable.

Dans le Cerrado, la communauté des cueilleuses et des cueilleurs de fleurs, qui compte environ 10 000 personnes, a reçu une distinction pour l’exploitation durable de ses quelque100 000 hectares de terres. Leur système agricole a été inscrit à la liste des Systèmes Ingénieux du Patrimoine Agricole Mondial (SIPAM) par la FAO. Ce label de qualité permet de mieux protéger les champs contre l’accaparement des terres et la surexploitation.