Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Accompagnement au logement » en Honduras

Le Honduras fait partie des pays les plus pauvres d’Amérique latine. Près de 65% de sa population vit dans une grande misère. Délaissée par les autorités, la paysannerie émigre en masse vers les villes ou à l‘étranger. Malgré tout, de nombreuses personnes n’ont pas perdu espoir en un avenir meilleur. Les communautés villageoises s’engagent avec responsabilité et créativité. L’EPER les aide à accroître la production agricole, mais aussi à défendre les droits humains dans un contexte où les droits de la société civile ne cessent d’être bafoués. Comme les dangers naturels n’épargnent pas le Honduras, l’EPER travaille également sur la prévention des catastrophes. 

EPER au Honduras

Chiffres clés

En 2016, grâce au travail de l’EPER, 20 500 personnes ont pu améliorer leurs conditions de vie.

L’aménagement de nouveaux systèmes d’irrigation a permis à 1600 personnes d’obtenir de l’eau potable.

Avoir un logement matérialise un besoin de protection tout en symbolisant l’autonomie sociale. Toutefois, gérer son propre ménage ne va pas toujours de soi. Une crise personnelle, un problème d’addiction, une maladie psychique ou une peine de prison sont des causes possibles de déstabilisation. Les personnes concernées n’ont alors aucune chance de trouver un logement abordable sur le marché normal, sont marginalisées et risquent même de se retrouver à la rue. Dans les cantons d’Argovie, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne, le projet EPER-Logement vise à éviter aux personnes fragilisées de perdre leur logement en les accompagnant au quotidien et en les conseillant.