Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Encouragement précoce et formation parentale » en Honduras

Le Honduras fait partie des pays les plus pauvres d’Amérique latine. Près de 65% de sa population vit dans une grande misère. Délaissée par les autorités, la paysannerie émigre en masse vers les villes ou à l‘étranger. Malgré tout, de nombreuses personnes n’ont pas perdu espoir en un avenir meilleur. Les communautés villageoises s’engagent avec responsabilité et créativité. L’EPER les aide à accroître la production agricole, mais aussi à défendre les droits humains dans un contexte où les droits de la société civile ne cessent d’être bafoués. Comme les dangers naturels n’épargnent pas le Honduras, l’EPER travaille également sur la prévention des catastrophes. 

EPER au Honduras

Chiffres clés

En 2016, grâce au travail de l’EPER, 20 500 personnes ont pu améliorer leurs conditions de vie.

L’aménagement de nouveaux systèmes d’irrigation a permis à 1600 personnes d’obtenir de l’eau potable.

Certains parents aimeraient pouvoir préparer leur enfant à l’école enfantine ou à l’école obligatoire, mais ne disposent des renseignements nécessaires dans leur langue maternelle. A Bâle-Ville, Bâle-Campagne et en Suisse romande, l’EPER propose des ateliers de soutien aux parents de langue étrangère, avec des conseils pratiques sur la manière d’encourager le développement des jeunes enfants en ciblant sur la motricité, la langue et les aptitudes cognitives et sociales. Les parents y découvrent également les différentes prestations existantes comme les places de jeux ou les centres culturels et familiaux, rencontrent d’autres familles et peuvent ainsi développer leur réseau social. Dans le canton de Berne et en Suisse orientale, l’EPER propose en outre des cours d’allemand spécifiquement destinés aux mères de famille et aux enfants en âge préscolaire.