Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Encouragement précoce et formation parentale » en Colombie

Le conflit armé qui a opposé pendant plus de 50 ans le gouvernement et les factions rebelles des FARC, mais aussi les exploitations minières et les monocultures destinées à l’exportation et à la production d’agrocarburant ont détruit les conditions de vie de la paysannerie colombienne et conduit à des expropriations brutales. En raison d’une forte militarisation du pays et des revendications des protagonistes, la société civile est prise entre deux feux, avec des conséquences tragiques : graves violations des droits de l’homme, violence, misère, famines, déracinement, destruction des liens sociaux et perte des valeurs traditionnelles. Par ses projets, l’EPER veut promouvoir une société plus juste, une paix durable et l’amélioration des conditions de vie des populations déplacées et des communautés rurales.

EPER en Colombie

Chiffres clés

En 2017, dans un contexte marqué par les conflits armés, quelque 2800 personnes ont bénéficié de mesures de protection ou d’initiatives en faveur de la paix.

Certains parents aimeraient pouvoir préparer leur enfant à l’école enfantine ou à l’école obligatoire, mais ne disposent des renseignements nécessaires dans leur langue maternelle. A Bâle-Ville, Bâle-Campagne et en Suisse romande, l’EPER propose des ateliers de soutien aux parents de langue étrangère, avec des conseils pratiques sur la manière d’encourager le développement des jeunes enfants en ciblant sur la motricité, la langue et les aptitudes cognitives et sociales. Les parents y découvrent également les différentes prestations existantes comme les places de jeux ou les centres culturels et familiaux, rencontrent d’autres familles et peuvent ainsi développer leur réseau social. Dans le canton de Berne et en Suisse orientale, l’EPER propose en outre des cours d’allemand spécifiquement destinés aux mères de famille et aux enfants en âge préscolaire.