Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Plaidoyer dans le domaine de l’asile » en Europe

En Europe, l’EPER travaille dans les pays suivants : Arménie, Géorgie, Hongrie, Italie, Kosovo, Moldavie, République tchèque, Roumanie, Serbie, Slovaquie et Ukraine. Ses thèmes prioritaires sont le développement des communautés rurales et la collaboration avec les Eglises. L’EPER entretient des relations étroites avec les Eglises réformées d’Europe de l’Est, qu’elle soutient, depuis des décennies dans certains cas, dans leurs projets diaconaux en faveur de l’intégration sociale et professionnelle des personnes défavorisées. Au travers de partenariats entre paroisses, l’EPER encourage les échanges d’expériences et de connaissances. Elle mène en outre un vaste programme pour l’intégration des Roms dans l’économie et la société, par lequel elle agit sur les conditions de logement et l’accès à la santé, à la formation et à des sources de revenus. Elle mène actuellement une action humanitaire en Ukraine et en Turquie.

EPER en Europe

Faits:

En Europe, l'EPER opère dans onze pays: l'Arménie, la Géorgie, l'Italie, le Kosovo, la Moldavie, la Roumanie, la Serbie, la Slovaquie, la République tchèque, l'Ukraine et la Hongrie.

 

 

Le respect de la dignité humaine fait partie des fondements de la Confédération suisse. Il implique que chaque être humain a droit au respect et à la protection. Les personnes réfugiées ou requérantes d’asile sont dans une situation particulièrement vulnérable, car leur pays d’origine ne peut pas leur accorder cette protection. Elle ne parlent pas nécessairement la langue et ne connaissent pas le système juridique suisse. Vu la complexité de la procédure d’asile, elles ont besoin d’informations neutres et, souvent, de représentants légaux. C’est ici qu’interviennent les Bureaux de consultation juridique.