Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Défense des droits des personnes socialement défavorisées » au Kosovo

Les conditions de vie des Roms et d’autres minorités du Kosovo sont marquées par la misère, le chômage, les discriminations et l’absence de perspectives. Les Roms ont un accès limité à l’éducation, aux soins médicaux, à des logements et à des services tels que l’eau et l’électricité. L’EPER encourage leur intégration sociale en ciblant ses projets sur l’éducation scolaire, les conditions de logement, les services de santé, la formation professionnelle et l’emploi. Des progrès importants ont été réalisés en 2015 : le système scolaire kosovar a continué d’intégrer 22 centres de soutien scolaire mis sur pied par l’EPER pour les enfants roms et non roms. Le programme de bourses, lancé à l’origine pour 80 élèves, bénéficie désormais à 500 personnes. Dans le lotissement rom de Fushe Kosove, 85 familles ont pu rendre leur logement habitable.

EPER au Kosovo

Chiffres clés

En 2019, l’EPER a soutenu 453 Roms dans la rénovation de leur logement, notamment en garantissant l’accès à l’eau potable. 1100 enfants ont bénéficié de cours de soutien dispensés dans 19 centres pédagogiques. 700 jeunes ont trouvé un emploi ou une formation (placement). 3100 personnes ont obtenu un accès aux services publics.

Les personnes socialement défavorisées sont le pivot de l’activité de l’EPER. Il s’agit notamment de requérant-e-s d’asile et de réfugié-e-s, de personnes sans statut de séjour légal, de personnes avec peu de revenus et de celles exposées à des discriminations. Toutes ces personnes sont particulièrement vulnérables. Elles risquent de voir leurs droits bafoués et d’être marginalisées par la société. L’EPER leur offre un soutien juridique, s’efforce de les soutenir dans la défense de leurs droits et les aide à améliorer leur quotidien. Elle s’engage pour que toute personne puisse trouver protection en Suisse si son retour dans son pays d’origine ou dans un pays tiers la met en danger, que ce soit pour des raisons médicales, à cause d’une guerre ou de conflits violents, de l’absence de réseau social ou de persécutions ciblées.