Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Accès à la terre et aux ressources » au Kosovo

Les conditions de vie des Roms et d’autres minorités du Kosovo sont marquées par la misère, le chômage, les discriminations et l’absence de perspectives. Les Roms ont un accès limité à l’éducation, aux soins médicaux, à des logements et à des services tels que l’eau et l’électricité. L’EPER encourage leur intégration sociale en ciblant ses projets sur l’éducation scolaire, les conditions de logement, les services de santé, la formation professionnelle et l’emploi. Des progrès importants ont été réalisés en 2015 : le système scolaire kosovar a continué d’intégrer 22 centres de soutien scolaire mis sur pied par l’EPER pour les enfants roms et non roms. Le programme de bourses, lancé à l’origine pour 80 élèves, bénéficie désormais à 500 personnes. Dans le lotissement rom de Fushe Kosove, 85 familles ont pu rendre leur logement habitable.

EPER au Kosovo

Chiffres clés

En 2019, l’EPER a soutenu 453 Roms dans la rénovation de leur logement, notamment en garantissant l’accès à l’eau potable. 1100 enfants ont bénéficié de cours de soutien dispensés dans 19 centres pédagogiques. 700 jeunes ont trouvé un emploi ou une formation (placement). 3100 personnes ont obtenu un accès aux services publics.

Pour les populations rurales, il est vital de pouvoir accéder sans entraves aux ressources naturelles telles que la terre, l’eau, les pâturages, les forêts ou autres. La possibilité d’utiliser ces ressources est un impératif dans la lutte contre la faim et la pauvreté, car la plupart des communautés rurales n’ont pas d’autres sources de revenus que l’agriculture. Les cultures, l’élevage de bétail, la pêche et la cueillette sont autant de façons pour elles de sauvegarder leur subsistance et d’acquérir des revenus en vendant leurs produits. La terre représente également le lieu de vie pour bien des communautés, qui y puisent leur identité culturelle et spirituelle. Or, beaucoup de communautés rurales sont privées d’accès à la terre ou risquent de perdre leurs terres même si celles-ci leur sont acquises par la loi ou par des droits coutumiers. L’EPER les aide à travers de nombreux projets à garantir leur accès à la terre et aux autres ressources, naturelles tant dans les faits que dans les lois.