Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Encouragement précoce et formation parentale » en Moldavie

La République de Moldavie est le pays le plus pauvre d’Europe. Un léger essor économique a été constaté ces dernières années, mais les régions rurales n’en profitent guère. La pauvreté et l’absence de débouchés ont fait fuir les jeunes gens, surtout ceux qui ont fait des études, vers la capitale ou à l’étranger. En conséquence, la population rurale est surtout composée de personnes âgées et précarisées. Comme l’Etat n’est pas en mesure de fournir des services de santé, l’EPER a soutenu la mise en place d’un service de soins à domicile en partenariat avec l’organisation locale CASMED.

EPER en Moldavie

Chiffres clés

3150 personnes âgées et malades ont bénéficié d’un suivi médical via le service de soins à domicile CASMED. 600 productrices et producteurs de baies et de lait et viticultrices et viticulteurs ont amélioré leur accès au marché grâce à l’EPER.

Certains parents aimeraient pouvoir préparer leur enfant à l’école enfantine ou à l’école obligatoire, mais ne disposent des renseignements nécessaires dans leur langue maternelle. A Bâle-Ville, Bâle-Campagne et en Suisse romande, l’EPER propose des ateliers de soutien aux parents de langue étrangère, avec des conseils pratiques sur la manière d’encourager le développement des jeunes enfants en ciblant sur la motricité, la langue et les aptitudes cognitives et sociales. Les parents y découvrent également les différentes prestations existantes comme les places de jeux ou les centres culturels et familiaux, rencontrent d’autres familles et peuvent ainsi développer leur réseau social. Dans le canton de Berne et en Suisse orientale, l’EPER propose en outre des cours d’allemand spécifiquement destinés aux mères de famille et aux enfants en âge préscolaire.