Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Interprétation communautaire et médiation interculturelle » en Syrie

L’EPER et ses organisations partenaires locales fournissent une aide d’urgence à plusieurs milliers de personnes  déplacées. L’EPER soutient également des projets des Eglises protestantes réunies au sein de l’organisation Fellowship of Middle East Churches (FMEEC). Dans onze paroisses, des programmes de loisirs sont proposés à des enfants et des adolescents. Environ trois fois par année, les paroisses organisent des camps de vacances et autres événements spéciaux. Des bourses d’études sont octroyées à 1 500 élèves en situation de précarité dans douze écoles d’Eglises. Ces écoles sont fréquentées par deux tiers d’élèves de confession musulmane.

EPER en Syrie

Chiffres clés

En 2017, 25 000 personnes ont reçu de l’EPER des vivres, des matelas, des couvertures et des produits de toilettes. 

Grâce à l'EPER, 1500 enfants ont pu aller à l'école. 

L’interprétation communautaire et la médiation interculturelle sont indispensables à une compréhension au-delà des barrières linguistiques et culturelles. Les interprètes communautaires permettent par exemple à un patient de se faire comprendre de son médecin. Les médiateurs interculturels sont là pour animer des ateliers sur la prévention de la santé, par exemple, ou la formation parentale. L’EPER organise des formations dans ces métiers et fait l’intermédiaire, selon les besoins, dans les régions d’Argovie / Soleure, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne. Elle organise en outre des formations parentales.