Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Accompagnement au logement » au Venezuela

Face à la crise politique, à l’hyperinflation et aux embargos internationaux, le Venezuela subit un effondrement partiel de l’approvisionnement de base. Selon les estimations, 10 à 12 millions de Vénézuéliens ne bénéficient pas d’un accès suffisant aux denrées alimentaires actuellement (source : Bureau de la coordination des affaires humanitaires, OCHA, 2020) et sept millions ont besoin d’une assistance humanitaire (source : ONU, 2019). Les maladies transmises par l’eau polluée et le taux de mortalité chez les bébés et les jeunes enfants sont en forte progression (source : OMS, 2019). Sur place, l’EPER fournit une aide d’urgence à plus de 18 700 personnes. Elle offre des repas chauds et des articles d’hygiène aux femmes et enfants démunis ainsi qu’aux personnes âgées. A l’image de ses pays voisins, le Venezuela n’a pas été épargné par le coronavirus. Pour endiguer la pandémie, l’EPER soutient activement des projets de désinfection d’hôpitaux et fournit des articles d’hygiène et des colis de denrées alimentaires aux personnes touchées par la crise. Avec le soutien financier de la Chaîne du Bonheur, l’organisation vient également en aide aux personnes déplacées qui vivent à la frontière colombienne. En effet, ces dernières souffrent d’une précarité extrême et sont à peine soutenues par l’Etat.

HEKS wirkt in Venezuela

Contact:

EPER
Entraide Protestante Suisse
Chemin de Bérée 4A
Case Postale 536
1001 Lausanne
Tél.: +41 21 613 40 70
Fax: +41 21 617 26 26
E-Mail: info@eper.ch

Avoir un logement matérialise un besoin de protection tout en symbolisant l’autonomie sociale. Toutefois, gérer son propre ménage ne va pas toujours de soi. Une crise personnelle, un problème d’addiction, une maladie psychique ou une peine de prison sont des causes possibles de déstabilisation. Les personnes concernées n’ont alors aucune chance de trouver un logement abordable sur le marché normal, sont marginalisées et risquent même de se retrouver à la rue. Dans les cantons d’Argovie, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne, le projet EPER-Logement vise à éviter aux personnes fragilisées de perdre leur logement en les accompagnant au quotidien et en les conseillant.