Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Collaboration avec les Eglises » au Soudan du Sud

Avec l’intensification de la guerre civile et le déplacement des zones de combat dans l’état de Yei River dans le sud du pays, l’EPER a été contrainte de suspendre une grande partie de ses projets de développement par mesure de sécurité.

 Dans ce contexte difficile, l’EPER a décidé de réorienter ses activités pour être au plus proche des besoins de la population et venir en aide aux victimes du conflit par des projets d’aide humanitaire. La priorité est de veiller à la sécurité alimentaire des habitants ainsi que d’instaurer un dialogue et la réconciliation entre les différents groupes. Les projets au Soudan du Sud sont mis en œuvre par nos partenaires locaux et suivi depuis le bureau de l’EPER en Ouganda.

EPER au Soudan du Sud

Chiffres clés

En 2019, près de 4,5 millions de personnes fuyaient la guerre civile. L’EPER a augmenté l’autonomie en termes de sécurité alimentaire de 12 300 personnes grâce à la distribution de semences et d’outils. Dans le cadre de ce programme, elle a également favorisé un dialogue pacifique et la réconciliation entre les différents groupes de population.

Le plus grand camp de réfugiés du monde

Le plus grand camp de réfugiés du monde est situé le nord de l'Ouganda à Bidibidi. Il accueille actuellement 230 000 Sud Soudanais. Découvrez les témoignages de personnes réfugiées et l'aide d'urgence mise en œuvre par les partenaires  de l'EPER.

La collaboration avec les Eglises constitue, avec la coopération au développement et l’aide humanitaire, l’un des trois piliers des activités de l’EPER à l’étranger. L’EPER entretient des relations étroites avec les Eglises réformées d’Europe de l’Est, d’Italie et du Proche-Orient, qu’elle soutient, conseille, encourage et accompagne, depuis des décennies dans certains cas, dans leurs projets diaconaux pour développer une vie paroissiale à multiples facettes. L’EPER encourage diverses activités sociales initiées par les Eglises, notamment pour les enfants et les adolescents. Elle assure la continuité des activités paroissiales en aidant à la rénovation de bâtiments délabrés par des moyens financiers et logistiques. Enfin, au travers de partenariats entre paroisses et de programmes d’échanges et de formations, l’EPER encourage le dialogue entre les Eglises réformées de Suisse et les Eglises partenaires à l’étranger.