Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Aide humanitaire » en Serbie

Après les guerres de Bosnie et du Kosovo, la Serbie a été marquée par l’isolement international, la dégradation économique et l’effondrement des infrastructures sociales. La pauvreté et le chômage constituaient des problèmes majeurs. Actuellement, quelque 10% de la population vivent au-dessous du seuil de pauvreté et un tiers de la population se situe juste au-dessus. Le taux de chômage est de l’ordre de 20%. Les minorités sont particulièrement touchées par le chômage et l’absence d’accès aux services sociaux. L’EPER soutient l’intégration économique et sociale des 500 000 Roms de Serbie en axant son travail sur l’amélioration des conditions de logement, l’accès à la formation et à la santé, le travail et l’acquisition de revenus. Elle soutient en outre la mise en place de services de soins à domicile destinés aux personnes âgées et malades vivant dans les communes rurales. 

EPER en Serbie

Chiffres clés

350 familles bénéficient de meilleures conditions de logement et de droits pour leurs terres. 600 enfants roms ont pu aller à l’école secondaire grâce à l’EPER. 1500 personnes vivant dans cinq camps de réfugiés ont profité de l’amélioration des installations sanitaires. 1130 personnes âgées et malades ont bénéficié des services de soins à domicile.

Dans des circonstances telles que des catastrophes naturelles ou des conflits armés, l’EPER apporte une aide d’urgence ciblée sur les besoins afin d’améliorer rapidement la situation de la population civile. Elle se concentre sur les quatre domaines suivants : distribution de biens vitaux comme l’eau, les denrées alimentaires et les produits d’hygiène et aménagement d’abris provisoires ; reconstitution des moyens de subsistance ; reconstruction des habitations et des infrastructures ; renforcement de la résilience, c’est-à dire la capacité des populations à résister à des catastrophes ou à des conflits ultérieurs. L’EPER aide les populations, y compris si elles sont pauvres, vulnérables et menacées dans leur survie, à trouver les ressources pour se sortir par elles-mêmes de situations difficiles et à élargir leurs perspectives d’avenir. En fonctionnant en partenariat avec des organisations locales, l’EPER contribue ainsi à rendre aux populations leur dignité et leur capacité d’autodétermination.