Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Insertion professionnelle » en Irak

Chassées de leur foyer ces dernières années par l’avancée de l’Etat islamique et des milices armées, un million de personnes déplacées se trouvent toujours dans les territoires kurdes. La pénurie alimentaire continue de se faire sentir et les possibilités d’acquérir des revenus sont rares. L’EPER, en collaboration avec ses partenaires REACH et Diakonie Katastrophenhilfe, apporte son soutien aux personnes déplacées et aux familles paysannes kurdes de la région afin de stabiliser leur sécurité alimentaire. L’EPER apporte depuis 2014 une aide d’urgence aux personnes déplacées et à la population locale au nord de l’Irak. Elle distribue des vivres, des articles d’hygiène et du matériel de chauffage, procure un soutien financier sous la forme de travaux rémunérés (« cash for work ») et améliore l’hygiène et l’approvisionnement en eau.

EPER en Irak

Chiffres clés

En 2017, l'EPER est venue en aide à quelque 75 000 personnes dans trois camps de réfugiés afin d'améliorer l'approvisionnement en eau potable, l'hygiène et les conditions sanitaires. 

Dans notre société, où le travail joue un rôle fondamental dans l’échelle des valeurs, le chômage de longue durée peut agir de façon destructrice sur les personnes. Le quotidien est alors marqué par l’absence de reconnaissance sociale, l’isolement, les maladies et les dépressions. Reprendre pied dans le monde du travail n’est donc généralement pas tant une question de revenus que de positionnement social. De nombreuses raisons peuvent conduire une personne au chômage. Rien cependant ne justifie qu’on la laisse seule face à ses problèmes. L’EPER a développé des programmes de réinsertion professionnelle dans les régions d’Argovie / Soleure, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne, de Berne, de Suisse orientale, de Suisse romande et de Zurich / Schaffhouse.