Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Insertion professionnelle » en Haïti

Haïti est l’un des pays les plus pauvres de la planète. Un tiers de sa population vit en dessous du seuil de pauvreté et manque de biens élémentaires. Instabilité politique, mauvaise gouvernance et négligence dans les investissements publics contribuent à cet état de fait. La crise économique mondiale entraîne une érosion continue du pouvoir d’achat des consommateurs et une régression économique. Les catastrophes naturelles anéantissent régulièrement les efforts des personnes visant à atteindre des conditions d’existence minimales. L’EPER aide la population rurale à produire des denrées alimentaires et à trouver des activités génératrices de revenus. Elle appuie les autorités locales dans la mise en œuvre de plans de développement et dans l’aide humanitaire en cas de catastrophes.

EPER à Haïti

Chiffres clés

En 2017, l'EPER a soutenu les travaux de nettoyage à la suite de l'ouragan Matthew ce qui a profité à 75 000 personnes 

L'EPER a amélioré l'accès aux services publics à 18 000 personnes. 

Dans notre société, où le travail joue un rôle fondamental dans l’échelle des valeurs, le chômage de longue durée peut agir de façon destructrice sur les personnes. Le quotidien est alors marqué par l’absence de reconnaissance sociale, l’isolement, les maladies et les dépressions. Reprendre pied dans le monde du travail n’est donc généralement pas tant une question de revenus que de positionnement social. De nombreuses raisons peuvent conduire une personne au chômage. Rien cependant ne justifie qu’on la laisse seule face à ses problèmes. L’EPER a développé des programmes de réinsertion professionnelle dans les régions d’Argovie / Soleure, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne, de Berne, de Suisse orientale, de Suisse romande et de Zurich / Schaffhouse.