Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Insertion professionnelle » en Arménie

Le programme de l’EPER en Arménie s’inscrit dans le programme régional du Caucase du Sud. La promotion d’activités génératrices de revenus et le renforcement de la société civile doivent contribuer à une cohabitation pacifique et à l’amélioration des conditions de vie en milieu rural. Les personnes actives dans ce secteur reçoivent des formations en agriculture biologique en vue d’accroître leurs rendements agricoles, et donc leurs revenus. Le programme leur permet aussi d’accéder à des infrastructures indispensables, aux microcrédits et aux marchés. En matière de cohésion sociale, l’EPER aide ses organisations partenaires à développer un réseau qui transmet à ses membres des renseignements neutres sur la politique, la société et les conflits actuels dans tout le Caucase du Sud, en collaboration avec les milieux politiques, les médias et les organisations de la société civile.

EPER en Arménie

Chiffres clés

Le Caucase du Sud est malmené par de nombreux conflits. Les jeunes sont encouragés à promouvoir la paix dans la région, et 15 000 jeunes sont soutenus dans des projets en faveur de la paix et du dialogue entre les peuples. 

Dans notre société, où le travail joue un rôle fondamental dans l’échelle des valeurs, le chômage de longue durée peut agir de façon destructrice sur les personnes. Le quotidien est alors marqué par l’absence de reconnaissance sociale, l’isolement, les maladies et les dépressions. Reprendre pied dans le monde du travail n’est donc généralement pas tant une question de revenus que de positionnement social. De nombreuses raisons peuvent conduire une personne au chômage. Rien cependant ne justifie qu’on la laisse seule face à ses problèmes. L’EPER a développé des programmes de réinsertion professionnelle dans les régions d’Argovie / Soleure, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne, de Berne, de Suisse orientale, de Suisse romande et de Zurich / Schaffhouse.