Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Structuration du quotidien et programmes d’occupation » au Soudan du Sud

Avec l’intensification de la guerre civile et le déplacement des zones de combat dans l’état de Yei River dans le sud du pays, l’EPER a été contrainte de suspendre une grande partie de ses projets de développement par mesure de sécurité.

 Dans ce contexte difficile, l’EPER a décidé de réorienter ses activités pour être au plus proche des besoins de la population et venir en aide aux victimes du conflit par des projets d’aide humanitaire..  Les projets au Soudan du Sud sont mis en œuvre par nos partenaires locaux et suivi depuis le bureau de l’EPER en Ouganda.

EPER au Soudan du Sud

Chiffres clés

La guerre civile a chassé de leurs foyers plus de 4,5 millions de personnes.

En 2018, l'EPER a apporté une aide d'urgence à environ 110 000 personnes.

Le plus grand camp de réfugiés du monde

Le plus grand camp de réfugiés du monde est situé le nord de l'Ouganda à Bidibidi. Il accueille actuellement 230 000 Sud Soudanais. Découvrez les témoignages de personnes réfugiées et l'aide d'urgence mise en œuvre par les partenaires  de l'EPER.

Outre les difficultés financières qu’il implique, le chômage de longue durée conduit fréquemment à l’isolement et à des problèmes de santé. Il en résulte une perte de repères et de liens sociaux. Pour les personnes réfugiées, admises provisoirement ou dont la procédure de demande d’asile est en cours, les difficultés de trouver un emploi ou de sortir de la marginalisation sont encore plus marquées. Celles sans titre de séjour vivent des situations inextricables. A travers divers programmes d’occupation, l’EPER leur propose de se consacrer à des activités utiles dans les régions d’Argovie / Soleure, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne, de Berne, de Suisse orientale, de Suisse romande et de Zurich / Schaffhouse.