Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Structuration du quotidien et programmes d’occupation » en Palestine-Israël

Dans une région marquée par un conflit de longue date, l’EPER veut promouvoir une paix fondée sur la justice et le respect des droits humains. Ces derniers ont été fortement entravés par le conflit, ce qui empêche de parvenir à une paix durable. L’EPER axe son travail sur les acteurs de la société civile qui s’engagent par des moyens non violents pour la résolution des injustices et des conflits existants. A ces fins, un réseau est tissé entre les organisations locales et internationales en vue de trouver des solutions pour une paix juste, fondée sur les droits humains. Dans le cadre du programme œcuménique d’accompagnement (EAPPI), l’EPER contribue à la protection de la population civile par la présence d’observatrices et d’observateurs internationaux des droits humains et organise des campagnes de sensibilisation en Suisse.

EPER en Palestine/Israël

Chiffres clés

En 2015, 102 200 personnes ont été (touchées/concernées) par des initiatives pour la paix ou ont bénéficié de mesures de protection améliorées.

Outre les difficultés financières qu’il implique, le chômage de longue durée conduit fréquemment à l’isolement et à des problèmes de santé. Il en résulte une perte de repères et de liens sociaux. Pour les personnes réfugiées, admises provisoirement ou dont la procédure de demande d’asile est en cours, les difficultés de trouver un emploi ou de sortir de la marginalisation sont encore plus marquées. Celles sans titre de séjour vivent des situations inextricables. A travers divers programmes d’occupation, l’EPER leur propose de se consacrer à des activités utiles dans les régions d’Argovie / Soleure, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne, de Berne, de Suisse orientale, de Suisse romande et de Zurich / Schaffhouse.