Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Structuration du quotidien et programmes d’occupation » en Slovaquie

En Slovaquie, les Roms représentent 10% de la population. La plupart vivent dans des logements en piètre état, souffrent de carences alimentaires et d’une hygiène lacunaire. La proportion de personnes au chômage atteint 90%. L’accès à la formation, à une alimentation équilibrée et à des soins médicaux est problématique. L’Eglise réformée de Slovaquie, avec ses 85 000 membres de langue hongroise, est sensibilisée à la situation des minorités. Elle est dans une position qui lui permet de jeter des ponts entre les populations roms et celles de langue slovaque. L’EPER soutient les paroisses dans le développement de leurs projets en faveur de l’intégration sociale des Roms. Les jeunes et les enfants roms suivent des cours de soutien scolaire afin d’accroître leurs chances à l’école et des cours visant à les aider à structurer leur quotidien.

EPER en Slovaquie

Chiffres clés

Quelque 90% de Roms ont des difficultés à accéder à l’emploi et à la formation. L’EPER et les paroisses de l’Eglise réformée soutiennent leur intégration sociale.

Outre les difficultés financières qu’il implique, le chômage de longue durée conduit fréquemment à l’isolement et à des problèmes de santé. Il en résulte une perte de repères et de liens sociaux. Pour les personnes réfugiées, admises provisoirement ou dont la procédure de demande d’asile est en cours, les difficultés de trouver un emploi ou de sortir de la marginalisation sont encore plus marquées. Celles sans titre de séjour vivent des situations inextricables. A travers divers programmes d’occupation, l’EPER leur propose de se consacrer à des activités utiles dans les régions d’Argovie / Soleure, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne, de Berne, de Suisse orientale, de Suisse romande et de Zurich / Schaffhouse.