Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Accompagnement au logement » au Myanmar

Après avoir subi deux décennies de dictature militaire, le Myanmar (anciennement la Birmanie) se trouve dans un processus de libéralisation politique et économique depuis 2012. Malheureusement, une grande partie de la population est aujourd’hui déçue de la soi-disant démocratisation. En effet, le Myanmar continue d’être contrôlé de manière centralisée et dominé par l’armée ; quant aux conflits internes, ils sont réglés par les armes. Les habitants des zones rurales en sont les principales victimes. A eux tous, ils représentent d’ailleurs 70% de la population birmane touchée par la pauvreté.

Le Myanmar est aussi l’un des pays les plus vulnérables faces aux catastrophes naturelles : les cyclones tropicaux, les inondations ainsi que les sécheresses répétées tuent des milliers de personnes chaque année et mettent en danger les moyens de subsistance des familles de petits paysans.

HEKS wirkt in Myanmar

Avoir un logement matérialise un besoin de protection tout en symbolisant l’autonomie sociale. Toutefois, gérer son propre ménage ne va pas toujours de soi. Une crise personnelle, un problème d’addiction, une maladie psychique ou une peine de prison sont des causes possibles de déstabilisation. Les personnes concernées n’ont alors aucune chance de trouver un logement abordable sur le marché normal, sont marginalisées et risquent même de se retrouver à la rue. Dans les cantons d’Argovie, de Bâle-Ville et de Bâle-Campagne, le projet EPER-Logement vise à éviter aux personnes fragilisées de perdre leur logement en les accompagnant au quotidien et en les conseillant.