Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Défense des droits des personnes socialement défavorisées » en Palestine-Israël

Dans une région marquée par un conflit de longue date, l’EPER veut promouvoir une paix fondée sur la justice et le respect des droits humains. Ces derniers ont été fortement entravés par le conflit, ce qui empêche de parvenir à une paix durable. L’EPER axe son travail sur les acteurs de la société civile qui s’engagent par des moyens non violents pour la résolution des injustices et des conflits existants. A ces fins, un réseau est tissé entre les organisations locales et internationales en vue de trouver des solutions pour une paix juste, fondée sur les droits humains. Dans le cadre du programme œcuménique d’accompagnement (EAPPI), l’EPER contribue à la protection de la population civile par la présence d’observatrices et d’observateurs internationaux des droits humains et organise des campagnes de sensibilisation en Suisse.

EPER en Palestine/Israël

Chiffres clés

En 2015, 102 200 personnes ont été (touchées/concernées) par des initiatives pour la paix ou ont bénéficié de mesures de protection améliorées.

Les personnes socialement défavorisées sont le pivot de l’activité de l’EPER. Il s’agit notamment de requérant-e-s d’asile et de réfugié-e-s, de personnes sans statut de séjour légal, de personnes avec peu de revenus et de celles exposées à des discriminations. Toutes ces personnes sont particulièrement vulnérables. Elles risquent de voir leurs droits bafoués et d’être marginalisées par la société. L’EPER leur offre un soutien juridique, s’efforce de les soutenir dans la défense de leurs droits et les aide à améliorer leur quotidien. Elle s’engage pour que toute personne puisse trouver protection en Suisse si son retour dans son pays d’origine ou dans un pays tiers la met en danger, que ce soit pour des raisons médicales, à cause d’une guerre ou de conflits violents, de l’absence de réseau social ou de persécutions ciblées.