Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Défense des droits des personnes socialement défavorisées » en Italie

A Palerme, l’EPER soutient le Centro Diaconale La Noce de l’Eglise évangélique vaudoise, qui s’engage en faveur de l’intégration sociale des personnes défavorisées. Le Centro Diaconale est d’abord un projet d’intégration par l’école : des classes mixtes accueillent un cinquième d’enfants handicapés ou issus de la migration. Le Centro Diaconale gère en outre un foyer pour réfugiés mineurs non accompagnés et un centre de rééducation pour les enfants handicapés. Un foyer pour femmes accueille les mères en situation de crise domestique avec leurs enfants. Enfin, au centre d’intégration, La Noce, accompagne d’anciennes personnes détenues jusqu’à ce qu’ils retrouvent leur autonomie.

EPER en Italie

Chiffres clés

En 2017, l’EPER a financé pour 170 réfugiés particulièrement vulnérables un voyage sûr vers l’Italie, ainsi que les frais d’hébergement et les mesures d’intégration pendant la procédure d’asile.

Les personnes socialement défavorisées sont le pivot de l’activité de l’EPER. Il s’agit notamment de requérant-e-s d’asile et de réfugié-e-s, de personnes sans statut de séjour légal, de personnes avec peu de revenus et de celles exposées à des discriminations. Toutes ces personnes sont particulièrement vulnérables. Elles risquent de voir leurs droits bafoués et d’être marginalisées par la société. L’EPER leur offre un soutien juridique, s’efforce de les soutenir dans la défense de leurs droits et les aide à améliorer leur quotidien. Elle s’engage pour que toute personne puisse trouver protection en Suisse si son retour dans son pays d’origine ou dans un pays tiers la met en danger, que ce soit pour des raisons médicales, à cause d’une guerre ou de conflits violents, de l’absence de réseau social ou de persécutions ciblées.