Was wir tun HEKS
Christian Bobst
Ce que nous faisons

Nos projets

L'EPER s'engage : « Plaidoyer dans le domaine de l’asile » en Arménie

Le programme de l’EPER en Arménie s’inscrit dans le programme régional du Caucase du Sud. La promotion d’activités génératrices de revenus et le renforcement de la société civile doivent contribuer à une cohabitation pacifique et à l’amélioration des conditions de vie en milieu rural. Les personnes actives dans ce secteur reçoivent des formations en agriculture biologique en vue d’accroître leurs rendements agricoles, et donc leurs revenus. Le programme leur permet aussi d’accéder à des infrastructures indispensables, aux microcrédits et aux marchés. En matière de cohésion sociale, l’EPER aide ses organisations partenaires à développer un réseau qui transmet à ses membres des renseignements neutres sur la politique, la société et les conflits actuels dans tout le Caucase du Sud, en collaboration avec les milieux politiques, les médias et les organisations de la société civile.

EPER en Arménie

Chiffres clés

En 2019, 53% des 5000 productrices et des producteurs de fruits et de lait vivant dans le Caucase du Sud ont augmenté leurs rendements grâce à l’EPER. 66% ont même augmenté leurs revenus, notamment parce qu’ils ont pu vendre leurs produits à de meilleurs prix sur le marché. 700 jeunes ont participé à des ateliers sur la paix.

Le respect de la dignité humaine fait partie des fondements de la Confédération suisse. Il implique que chaque être humain a droit au respect et à la protection. Les personnes réfugiées ou requérantes d’asile sont dans une situation particulièrement vulnérable, car leur pays d’origine ne peut pas leur accorder cette protection. Elle ne parlent pas nécessairement la langue et ne connaissent pas le système juridique suisse. Vu la complexité de la procédure d’asile, elles ont besoin d’informations neutres et, souvent, de représentants légaux. C’est ici qu’interviennent les Bureaux de consultation juridique.