Mali

Les femmes protègent leurs variétés de légumes et de céréales locales

Depuis des générations, les paysannes maliennes sont responsables de la conservation et de la reproduction des semences paysannes. Afin de les garder saines, elles les échangent avec celles d’autres communautés de la région. Ce système efficace permet aux familles paysannes de rester indépendantes de l’État ou des entreprises internationales et de déterminer ce qu’elles cultivent et ce qu’elles mangent. Aujourd’hui, au Mali, plus de 90% des semences utilisées sont des semences paysannes. Elles sont ainsi une base importante pour la sécurité alimentaire. Toutefois, ce système efficace est menacé par de nouvelles lois et réglementations qui interdisent l’utilisation des semences paysannes.

Projet:

Avec le soutien de Pain pour le prochain, la Cofersa s’engage pour que les femmes puissent encore utiliser, échanger, multiplier et vendre leurs semences paysannes à l’avenir. Au cours de formations continues, les femmes sont sensibilisées à l’importance de leur savoir-faire et encouragées à s’engager pour leurs droits. En se soutenant mutuellement, les femmes élargissent leurs connaissances et renforcent leur autonomie. Avec succès : « Avant, nous n’osions pas prendre la parole devant les hommes. Maintenant, de plus en plus de femmes osent s'exprimer et défendre leur cause devant le conseil du village ou lors de conférences. Elles jouissent également de la solidarité de leur famille et se sentent reconnues pour leur engagement à la Cofersa », se réjouit Alimata Traoré.
En plus du travail d’information et de sensibilisation et des formations continues, les femmes travaillent ensemble à la commercialisation et vendent ensemble leurs produits sur le marché local.
Pour faire valoir leurs intérêts, la Cofersa collabore avec d'autres organisations et s’engage pour l’adoption de lois qui renforcent les familles paysannes.

Objectifs du projet:

Engagement au Sud

Le projet s’adresse à environ 4000 membres de la Cofersa et au grand public.

  • Information et sensibilisation des communautés rurales sur l’importance des semences paysannes.
  • Travail média à la radio et à la télévision pour faire connaître les semences paysannes. Production de matériel d’informatino et d’éducation, enregistrements audio diffusés sur 6 radios locales.
  • Information aux institutions étatiques sur le thème des semences paysannes et travail en réseau avec d’autres organisations qui traitent du même thème. Participation virtuelle à des réunions régionales et internationales, ainsi que préparation, participation et suivi de la Caravane de la Convergence Ouest-Africaine.
  • La Cofersa accompagne 6 coopératives actives dans la production de semences, notamment avec des visites et des formations dans les coopératives.
  • Organisation d’une formation par an avec 30 participantes de différentes coopératives. Les femmes reçoivent une formation pour la production, la sélection et la conservation des semences pour la culture de légumes qu’elles transmettent ensuite au sein de leur village.

Engagement au Nord

  • Travail de plaidoyer pour que la Suisse reconnaisse le droit aux semences (par exemple dans la Déclaration des Nations Unies pour les droits des paysannes et des paysans).
  • Recherches, publications et travail de communication et sensibilisation sur ce thème.
  • Mise en réseau au niveau international des partenaires de Pain pour le prochain qui travaillent sur le thème des semences.

Faire un don!

Project Details
Chargé·e de projet
Ester Wolf
Numéro de projet
490.912

Project duration

2019
2023
Budget
CHF 30 000
Organisations partenaires
Cofersa
Partenaires financiers

Les activités Sud sont co-financées par la DDC.

Contact

+41 21 614 77 17
info@eper.ch

Merci pour votre soutien !

Votre don a de grands effets

CHF
90
CHF
150
CHF
250
CHF
Montant à choix
Attribution de votre don
Afrique