HEKS in Haiti
HEKS
Fusion de l’EPER et de Pain pour le prochain

Union des forces

Contexte et faits

En novembre 2021, l’EPER et son organisation partenaire ecclésiale « Pain pour le prochain » ont fusionné en une seule et même œuvre, l’Entraide Protestante Suisse. Cette fusion va renforcer la position et la compétitivité de l’organisation nouvellement constituée sur un terrain de plus en plus concurrentiel. Elle lui permettra aussi d’accroître l’efficacité des programmes et des activités de politique de développement et de politique sociale en Suisse et à l’étranger. L’association de la politique de développement et de la coopération au développement, en particulier, offre des possibilités importantes en matière de synergies. 

Rétrospective

Le 21 septembre 2018, les conseils de fondation de l’EPER et de Pain pour le prochain ont décidé de réexaminer la fusion des deux organisations. Le 25 octobre 2018, les conseils de fondation et les groupes de direction des deux organisations ont publié un communiqué de presse commun pour informer le public de l’avancement des discussions dans le cadre d’un avant-projet. Au cours des 30 dernières années, il y a eu plusieurs tentatives de fusionner les deux œuvres d’entraide protestantes que sont Pain pour le Prochain et l’EPER. Toutefois, les pourparlers et les négociations avaient été interrompus relativement tôt.  
Dans le cadre de l’avant-projet, les deux œuvres ont réglé les questions stratégiques, organisationnelles, financières et culturelles et ont évalué la forme de la fusion. Des discussions ont aussi eu lieu entre des représentant-e-s de l’Église évangélique réformée de Suisse (EERS), d’Alliance Sud, d’Action de Carême, de Mission 21 et de DM-échange et mission afin d’intégrer les intérêts de ces différentes institutions au processus de fusion. 
Les conseils de fondation des deux œuvres ont ensuite convenu du nouveau nom de l’organisation, optant pour « Entraide Protestante Suisse », sachant que « Pain pour le prochain » continuera à figurer dans le logo. Il a par ailleurs été décidé que le siège principal de l’œuvre fusionnée sera situé à Zurich, tout en maintenant les anciens sièges des deux organisations à Berne et à Lausanne ainsi que les quatre autres bureaux régionaux de l’EPER, désormais aussi désignés sous le nom de sièges. La collaboration œcuménique sera pour sa part poursuivie, notamment la campagne œcuménique avec Action de Carême. 
Le 2 novembre 2020, le Synode de l’Église évangélique réformée de Suisse (EERS) a finalement donné son feu vert à la fusion. Cette dernière est entrée en vigueur en novembre 2021, après inscription de la nouvelle œuvre au registre du commerce. 

Axes thématiques prioritaires de l’organisation fusionnée

L’EPER élabore et soutient, dans plus de 30 pays, des projets de coopération au développement destinés à lutter contre la pauvreté et les injustices sociales. Elle fournit, au niveau international, une aide humanitaire aux victimes de catastrophes naturelles et de conflits armés. Elle collabore également avec les Églises réformées en Europe de l’Est et au Proche-Orient. En Suisse, l’organisation répond aux besoins des personnes réfugiées et socialement défavorisées, et s’engage pour leurs droits. Grâce à son travail de politique de développement et de politique sociale dans des domaines tels que la justice climatique, le droit à la terre et à l'alimentation, la migration et l’intégration, l’EPER contribue à un changement systémique, en Suisse comme à l’étranger.  

Anne Geiger De Feo
Responsable ad interim Département Communication, Siège romand
Anne Geiger De Feo
Ligne directe : 021 613 40 81

Mobile : 078 661 08 97

Nos nouveaux points forts