Illustration_iStock_RTE
Photo de Tom Fisk
Vaud

Transition écologique et sociale

Transition écologique et sociale

L’EPER propose à la population suisse des activités et des actions concrètes en réponse à la crise écologique et aux dérèglements socio-économiques que notre monde connaît. Avec, pour trame de fond, la résilience, la cocréation et le partage, l’EPER s’engage pour un monde plus équitable, collaboratif, solidaire et porteur de sens. 
Le projet pilote de Revenu de Transition Écologique (RTE) encourage le développement d’activités favorables à la transition écologique et assure l’insertion et l’inclusion d’une partie de la population précarisée.
Quant au Laboratoire de transition, il articule les dimensions intérieure/extérieure et individuelle/collective en proposant des formations, conférences et ateliers pour ancrer la conscience des enjeux de justice climatique, aider à gérer les émotions et valeurs qui y sont liées et accompagner le chemin vers l'action.

Le Revenu de Transition Écologique 

L’EPER et la fondation Zoein travaillent conjointement à la mise en place, dès début 2023, d’un projet pilote de Revenu de Transition Ecologique (RTE) dans le Canton de Vaud. Ce dispositif innovant vise à rendre notre économie plus résiliente, notamment en soutenant des initiatives à vocation écologique créatrices d’emploi.

Céline Lafourcade
Coresponsables du projet de revenu de transition écologique (RTE)
Céline Lafourcade et Christian Anglada

Tél. : +41 21 623 40 15

Le Revenu de Transition Ecologique pour décarboner nos sociétés et créer des emplois

Le Revenu de Transition Ecologique (RTE), concept développé par Sophie Swaton, philosophe et économiste à l’Université de Lausanne et présidente et fondatrice de la Fondation Zoein, répond à ces lacunes. Le RTE propose un soutien monétaire et un accompagnement aux personnes qui s’engagent, via une structure démocratique dédiée, dans une activité promouvant la transition écologique, telles que l’alimentation durable ou l’énergie renouvelable. Le RTE assure aussi l’insertion et l’inclusion d’une partie de la population précarisée à travers la création de nouveaux emplois. Grâce au RTE, les nouvelles initiatives de transition écologique qui émergeront, pourront dynamiser les régions concernées, rendre la société plus résiliente et décarboner l’économie tels que demandés par le Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) dans son dernier rapport sorti en avril 2022.

L’étude, réalisée par l’EPER en collaboration avec la DGCS et la Fondation Zoein, L’étude consiste en une consultation de professionnel·le·s de l’insertion et des différents porteurs et porteuses de projets de la transition écologique. Elle permet d’identifier les opportunités et les défis pour développer de nouvelles activités de transition écologiques dans les différents domaines tels que l’alimentation durable, l’économie circulaire, l’énergie renouvelable et l’habitat, la mobilité ou encore la préservation de la biodiversité. Cette analyse permettra la proposition d’un dispositif RTE pilote, adapté au contexte vaudois, qui pourrait débuter début 2023.

Le dispositif RTE pilote vaudois sera conçu, comme les autres expérimentations de RTE en Suisse et en France comme une démarche itérative et accompagnée de recherche-action permettant des retours d’expérience. Il est attendu que ce dispositif RTE pilote précurseur, porteur d’innovation sociale, institutionnelle et économique ait un véritable impact pour accélérer fortement le rythme de développement des activités nécessaires à cette transition.

Teaser RTE
Projet en Suisse romande
Revenu de transition écologique (RTE)

L’EPER et la fondation Zoein travaillent conjointement à la mise en place, dès début 2023, d’un projet pilote de revenu de transition écologique (RTE) dans le canton de Vaud. Ce dispositif innovant vise à rendre notre économie plus résiliente, notamment en soutenant des initiatives à vocation écologique créatrices d’emploi.

Le Laboratoire de transition 

Le Laboratoire de transition a été créé en 2016, porté par  la conviction qu’on ne sortira pas des dérèglements écologiques et socio-économiques sans aller aux racines des problèmes. Cela implique un véritable changement de paradigme, c’est-à-dire une transformation profonde de notre système de valeurs et de représentations ainsi que de nos modes d’être et de vie.

Le Laboratoire de transition se veut un lieu de co-création, un chantier où on cherche, expérimente, explore de nouvelles pistes pour vivre relié·e, habiter la Terre autrement, imaginer et façonner le monde de demain. Il propose notamment des espaces de rencontre où « composter » les émotions afin de nourrir le désir de s’engager. Le Laboratoire de transition offre des sources d’inspiration et des outils pour une nouvelle forme d’engagement : la personne méditante-militante, qui allie contemplation et action dans une restauration des liens à soi, aux autres et à la Terre.

Au coeur du réseau suisse romand de la transition sociale et écologique, le Laboratoire est également un membre important de différents réseaux internationaux. Il travaille en synergie avec de multiples acteurs qui participent à la création d’alternatives locales et de territoires résilients, en intégrant les dimensions culturelles, socio-économiques, psychologiques, spirituelles et politiques de la transition.

Visual Transition
Projet en Suisse romande
Laboratoire de transition

Créé en 2016, le Laboratoire accompagne la transition écologique et sociale grâce à une approche intégrative. Il ancre la conscience des enjeux de justice climatique, aide à gérer les émotions et valeurs qui y sont liées et accompagne le chemin vers l'action. Ses offres s’adressent aux particuliers, aux jeunes et aux entreprises.

Nos événements à venir

 

Nous contacter

Merci pour votre soutien !

Votre don a de grands effets

CHF
90
CHF
150
CHF
250
CHF
Montant à choix
Attribution de votre don
Siège romand