Anwaltschaft für sozial Benachteiligte
Luca da Campo
Thème prioritaire

Egalité des droits pour tous

Défense des droits

L’EPER s’engage pour l’égalité des chances et des droits. Elle s’oppose catégoriquement à toute forme de discrimination. Sur le terrain, elle aide les personnes marginalisées à faire valoir leurs droits et à prendre part à la vie économique, sociale, culturelle et politique. Elle place au centre de son activité les personnes requérantes d’asile, réfugiées, sans titre de séjour légal, avec un faible niveau de revenus ou victimes de discriminations. Toutes ces personnes courent le risque de voir leurs droits bafoués et d’être mises à l’écart de la société. L’EPER exerce un plaidoyer en leur faveur, aussi bien en les aidant à connaître leurs droits qu’en agissant pour une amélioration de leur situation.

Consultations juridiques pour les réfugiés et les requérants d'asile

L’EPER s’engage pour que toute personne puisse trouver protection en Suisse si son retour dans son pays d’origine ou dans un pays tiers la met en danger, que ce soit pour des raisons médicales, à cause d’une guerre ou de conflits violents, de l’absence de réseau social ou de persécutions ciblées.

L’EPER gère sept bureaux de consultation juridique (BCJ) sur les questions d’asile avec l’appui financier des Eglises cantonales catholiques et réformées. Les juristes des BCJ s’assurent que les procédures se déroulent de manière équitable et qu’elles respectent l’état de droit. Par leur travail, les BCJ préservent les droits inscrits dans la législation fédérale et dans le droit international.

Anwaltschaft für Asylbewerber und sozial Benachteiligte
Annette Boutellier

Conseils et défense des droits pour les requérants d’asile dans les centres fédéraux

Les nouvelles procédures d’asile sont entrées en vigueur dans toute la Suisse le 1er mars 2019. Elles sont menées à terme dans un délai de 140 jours dans six régions dont chacune dispose d’un centre fédéral pour requérants d’asile (CFA). Les requérants et les personnes ou organisations responsables de la procédure sont réunis sous un même toit, dans un centre de la Confédération. Les personnes dont la demande d'asile nécessite des informations complémentaires sont réparties entre les cantons comme auparavant (procédure élargie).

En Suisse orientale et du Nord-Ouest, l’EPER a un mandat du SEM (Secrétariat d’Etat aux Migrations) pour des prestations d’interprétariat, de conseils et d’assistance judiciaire. Avec l'introduction des nouvelles procédures d'asile, les demandeurs d'asile ont droit à une protection juridique. Cela garantit notamment un conseil indépendant sur les droits et obligations dans le cadre de la procédure d'asile, ainsi qu’une représentation juridique dès le début de la phase préparatoire et pendant le reste de la procédure. Les interprètes s'assurent que les entretiens avec les demandeurs d'asile sont menés sans qu’ils soient gênés par des problèmes de compréhension linguistique.

Rechtsberatungsstelle für Asylsuchende St. Gallen/Appenzell
Annette Boutellier

Consultations contre le racisme et les discriminations

Aucun domaine de la société n’est épargné par les discriminations en raison de l’origine, de la couleur de peau, de la religion, du mode de vie ou de la langue. L’EPER s’engage aux côtés des personnes socialement marginalisées, que ce soit pour la recherche d’un logement, sur le lieu de travail, à l’école ou en relation avec les autorités publiques. Il arrive aussi que des personnes soient accusées à tort de racisme. En Suisse orientale, l’EPER propose une offre de conseils aux personnes et aux institutions qui ont des questions sur la protection contre les discriminations, qui sont elles-mêmes touchées par des discriminations racistes ou auxquelles on reproche d’être racistes.

HEKS Beratungsstelle gegen Rassismus und Diskriminierung
HEKS

Engagement en faveur des personnes sans papiers

Les personnes sans statut de séjour en Suisse sont obligées de vivre dans des conditions très précaires des points de vue juridique, économique et social. Leur situation ne leur permet pas de subvenir à leurs besoins vitaux et à ceux de leur famille en Suisse ou dans leur pays d’origine. L’EPER s’engage pour protéger ces personnes contre les discriminations et qu’elles puissent faire valoir leurs droits.

Engagement für Sans-Papiers
Luca da Campo

Engagement politique et sensibilisation du grand public

L’EPER a conscience que ses projets seuls ne suffisent pas et que les changements durables nécessitent une amélioration structurelle du contexte général. C’est pourquoi l’EPER complète ses activités auprès des bénéficiaires par un engagement politique ciblé et par un travail de sensibilisation du grand public. L’objectif est de porter jusque dans les milieux politiques et économiques et dans la société les préoccupations des personnes défavorisées. Il s’agit de faire entendre la voix de ces dernières et de contribuer à un progrès notable de leur situation. L’EPER suit attentivement l’évolution de la politique sociale en Suisse. L’EPER participe en outre à divers réseaux afin d’accroître l’efficacité de son action.

Gesellschaftspolitisches Engagement und Öffentlichkeitsarbeit
Sabine Buri

En savoir plus...

Exemples de projets

Faire un don

Votre don a de grands effets

CHF
75
CHF
150
CHF
250
CHF
Montant à choix
Attribution de votre don