Kirchliche Zusammenarbeit
Walter Imhof
Thème prioritaire

Dialogue et diaconie

Collaboration avec les Eglises

La collaboration avec les Eglises constitue, avec la coopération au développement et l’aide humanitaire, l’un des trois piliers des activités de l’EPER à l’étranger. L’EPER soutient, conseille, encourage et accompagne les Eglises réformées d’Italie, d’Europe de l’Est et du Proche-Orient dans leurs projets sociaux et dans le développement d’une vie paroissiale dynamique.

Intégrer les personnes socialement défavorisées et les rendre plus fortes

Dans plusieurs pays d’Europe de l’Est, comme la Hongrie, la République tchèque, la Roumanie ou l’Ukraine, l’Eglise réformée assume une responsabilité sociale importante. Elle soutient notamment les personnes défavorisées et délaissées par les services sociaux de l’Etat. En République tchèque, l’Eglise réformée conseille les travailleurs étrangers sur leurs droits, en collaboration avec l’EPER. En Roumanie, en Hongrie et en Slovaquie, l’EPER soutient les projets des paroisses destinés à l’intégration des Roms, qui sont marginalisés et discriminés. Toujours en Roumanie, l’EPER favorise le développement de services de soins à domicile et aide les victimes de violences domestiques et les personnes en situation de handicap. Grâce à leur travail social, les Eglises réformées et leurs institutions ont un ancrage de plus en plus fort dans les pays où elles sont présentes.
Kirchliche Zusammenarbeit - Stärkung und Integration von sozial benachteiligten Menschen
Andreas Schwaiger

Des Eglises vivantes

La sécularisation croissante de la société est un enjeu de taille pour les Eglises partenaires de l’EPER en Europe de l’Est. Si ces dernières sont confrontées, tout comme en Suisse, à une baisse du nombre de paroissiens, le délabrement de leurs infrastructures s’ajoute encore à leurs difficultés. De fait, les Eglises et les paroisses peinent à trouver les fonds pour rénover des bâtiments qui sont pourtant indispensables à une vie paroissiale dynamique. L’EPER encourage diverses activités sociales initiées par les Eglises, notamment pour les enfants et les adolescents, et apporte également une aide financière et logistique à la rénovation de leurs infrastructures, leur permettant ainsi de poursuivre leurs activités.

En Syrie et au Liban, nos églises partenaires protestantes sont certes minoritaires, mais elles jouent un rôle primordial au sein de la société. En Syrie, elles dirigent notamment dix écoles où se côtoient des élèves de confessions chrétienne et musulmane. Avec son programme de bourses pour les enfants issus de familles défavorisées, l’EPER contribue à ce que l’école reste un lieu d’apprentissage et de vivre-ensemble pour les enfants de tous milieux. Au Liban, les enfants réfugiés ou ayant des difficultés scolaires bénéficient de cours de soutien pour pouvoir mieux suivre à l’école.

Dialogue œcuménique

En plus de favoriser la cohésion au sein des Eglises et de renforcer la vie paroissiale, l’EPER encourage ses Eglises partenaires à dialoguer ouvertement avec d’autres communautés religieuses de leur pays, notamment pour déconstruire les préjugés. Au Proche-Orient, ces échanges peuvent jouer un rôle essentiel dans le processus de paix. En Europe de l’Est, ils aident les différents groupes de la population à mieux se comprendre. Aussi, l’EPER organise des programmes d’échanges et des événements pour favoriser la solidarité et le dialogue entre les paroisses réformées de Suisse et d’autres Eglises à l’étranger.
Kirchliche Zusammenarbeit - Ökumenischer Dialog
Walter Imhof

En savoir plus...

Exemples de projets

Faire un don

Votre don a de grands effets

CHF
75
CHF
120
CHF
200
CHF
Montant à choix
Attribution de votre don